Quand faire un test de grossesse ?

Un doute sur une grossesse ? Quand faire un test de grossesse ? Comment utiliser un test de grossesse ? Autant de questions que l’on peut se poser lorsque l’on a des doutes sur une grossesse éventuelle. On vous guide dans cet article complet sur le test de grossesse.

A découvrir également : Comment faire une tisane au chanvre ?

Plan de l'article

Comment fonctionne un test de grossesse ?

Un test de grossesse est un dispositif très pratique qui permet de savoir si oui ou non on est enceinte. Une femme est considérée comme enceinte à partir du moment où il y a eu fécondation, c’est-à-dire une rencontre ou une fusion entre un spermatozoïde et un ovule.

Cette fusion donne lieu à la formation d’un œuf, qui va évoluer dans la cavité utérine pour finir par se fixer et se développer, environ 8 jours après la fécondation. C’est l’étape de la nidation, qui est essentielle dans la production (sécrétion) de l’hormone HCG, qui est l’hormone de la grossesse.

A voir aussi : Comment ouvrir un magasin CBD en France ?

HCG signifie hormone gonadotrophine chorionique – elle est aussi appelée béta HCG. Un test de grossesse est mis au point pour justement repérer la présence de cette hormone. Cette hormone est sécrétée par le placenta dès lors que la nidation de l’embryon a eu lieu dans l’utérus.

Enceinte, oui ou non ?

Le test de grossesse sert donc à savoir si l’on est enceinte, en détectant la présence de l’hormone HCG dans les urines ou dans le sang.

 Lorsque l’on a un doute sur une éventuelle grossesse, le test de grossesse à faire peut être un test urinaire ou, si ce test de grossesse ne semble pas concluant, un test sanguin. Il faut toutefois savoir que tous les tests de grossesse ne fonctionnent pas de la même manière.

D’un test urinaire de grossesse à un autre, non seulement le fonctionnement peut être différent, mais le résultat lui aussi peut varier. Le temps d’attente avant d’obtenir une réponse définitive du test peut varier, tout comme la nature du résultat, selon la sensibilité de détection de l’hormone béta HCG.

Retenons donc une chose : si le test de grossesse est positif, c’est a priori que vous êtes enceinte et que le système du test de grossesse a détecté la présence de HCG (urines ou sang).

Si le test de grossesse est négatif, c’est a priori que vous n’êtes pas enceinte, ou que le test n’a pas détecté l’hormone HCG dans les urines ou dans le sang.

Mais avant toute généralité, voyons ensemble les divers tests de grossesse.

Quel test pour savoir si on est enceinte ?

Il existe plusieurs moyens pour savoir si l’on est enceinte. Entre autres, une femme peut effectuer un test de grossesse urinaire pour confirmer ou infirmer sa grossesse, ou un test de grossesse sanguin. On vous détaille le fonctionnement de ces deux manières de savoir si oui ou non on est enceinte.

Quels sont les divers types de tests de grossesse ?

Parmi les tests de grossesse existants, il existe donc le test de grossesse urinaire et le test de grossesse sanguin. Ces deux tests sont radicalement dans la manière d’être effectués.

Ces deux tests de grossesse sont destinés à repérer la présence de l’hormone béta HCG ou hormone de grossesse. La présence de cette hormone est exponentielle en termes de quantité, c’est-à-dire que plus la grossesse est évolutive, plus le taux de HCG dans les urines ou dans le sang est important.

Le test de grossesse urinaire

Le test de grossesse urinaire est un dispositif d’auto-diagnostic destiné à repérer la présence de l’hormone de grossesse béta HCG dans les urines de la femme. 

Ce test de grossesse se présente généralement sous la forme d’un petit appareil en plastique. Ce type de test de grossesse est simple et rapide et permet en général d’obtenir une réponse à ses questions en 3 minutes.

Cela dit, la fiabilité de ce type de test de grossesse est de fait moins importante qu’avec un test de grossesse sanguin, notamment si la grossesse est extrêmement précoce. Le test de grossesse peut ne pas être en mesure de détecter la présence de HCG dans les urines.

Si c’est le cas, soit le niveau de sensibilité du test de grossesse est trop peu élevé, soit le taux de béta HCG dans vos urines est trop bas dû à la précocité de votre test après le rapport et la fécondation de l’ovule.

Le test de grossesse urinaire donne une réponse sous forme d’un trait qui apparaît dans une petite fenêtre. Selon l’apparence de ce trait ou sa couleur, vous savez en quelques minutes si vous êtes enceinte ou non, après avoir eu un rapport non protégé en période d’ovulation.

Reportez-vous dans tous les cas à la notice explicative de votre test de grossesse avant toute interprétation.

Le test de grossesse sanguin 

Le test de grossesse sanguin est destiné à repérer la présence de l’hormone de grossesse béta HCG dans le sang de la femme, via une prise de sang. Cette prise de sang est obligatoirement prescrite par un professionnel.

Pour un test de grossesse sanguin, la réponse ne peut être obtenue en trois minutes, mais on sait que sa fiabilité est à toute épreuve. Le temps d’attente pour un test de grossesse sanguin est plus long mais au terme de cette attente, vous êtes fixée.

Le test de grossesse sanguin se fait dans un laboratoire d’analyses médicales après prescription, par un médecin ou une sage-femme. 

Le test de grossesse sanguin peut être prescrit pour une grossesse désirée ou non désirée, afin d’être sûr de l’état de grossesse. Il permet de venir confirmer un test de grossesse urinaire, par exemple, 4 à 5 semaines après la date présumée de fécondation.

Des idées reçues sur les autres tests de grossesse

On entend souvent parler, dans le folklore ou même dans les croyances familiales bien ancrées, de tests de grossesse un peu aléatoires et peu fiables, comme le test de grossesse à l’aiguille, le test de grossesse du gros sel ou de l’eau de Javel, et même le test du pipi dans le verre… 

Si vous souhaitez avoir une réponse fiable et être sûre de votre état de grossesse, nous vous conseillons de faire les choses dans les règles de l’art, soit par test de grossesse urinaire, soit par test de grossesse sanguin.

Quelle fiabilité pour un test de grossesse ?

De manière générale, on va choisir entre un test de grossesse urinaire et un test de grossesse sanguin. Le test de grossesse sanguin est, de fait, plus fiable qu’un test de grossesse urinaire, même si le niveau de fiabilité des tests de grossesse urinaires sont déjà élevés en soi.

La fiabilité d’un test de grossesse dépend de nombreux facteurs. Sensibilité du test de grossesse urinaire, précocité du test… Il existe toujours une marge d’erreur et il est important d’en prendre conscience et de se préparer.

Quel que soit le résultat d’un (test de grossesse urinaire, surtout), il est important d’écouter son corps.

Le test de grossesse urinaire peut tout à fait être négatif pour cause d’indétectabilité des hormones béta HCG ou de grande précocité du test. Ceci peut induire en erreur et orienter vers une fausse interprétation du test de grossesse. Ceci peut même vous faire croire que vous n’êtes pas enceinte et vous empêcher de bien comprendre ce qui se passe, induisant même quelques perturbations émotionnelles naturelles, que vous désiriez avoir un enfant ou non.

Ecoutez donc votre corps le plus possible et dans le doute, demandez une ordonnance pour un test de grossesse sanguin afin de savoir ensuite quelle décision prendre.

Dans tous les cas, après un test de grossesse urinaire, n’hésitez pas à vérifier ou faire vérifier votre potentiel état de grossesse, de toutes les manières possibles.

Quand faire son test de grossesse ?

Les questions reviennent souvent : quand doit-on effectuer un test de grossesse ? Doit-on le faire au lendemain d’un rapport non protégé pendant la période d’ovulation ? Ou le premier jour du retard de règles ? Le matin à jeun ou le soir ? On vous dit tout ici.

Des idées reçues sur le test de grossesse

On sait que la fécondation intervient dans les 48 heures qui suivent un rapport non protégé, de manière générale. Plus la grossesse est avancée, plus le taux d’hormone béta HCG sera élevé, que ce soit dans les urines ou dans le sang. Selon les femmes et selon l’état d’avancement de la grossesse, ce taux est détectable plus ou moins facilement.

Cela dit, de nombreuses femmes ont en tête des idées erronées sur le test de grossesse. Il existe en effet un timing à respecter avant de faire son premier test de grossesse. Et, selon un sondage IPSOS, il est avéré que 6 femmes sur 10 ne savent pas quand utiliser un test de grossesse.

Et 2 %  des femmes pensent même qu’il est possible de faire un test de grossesse concluant juste après avoir eu un rapport non protégé en période d’ovulation.

Sus aux idées reçues, on fait le point pour vous sur le meilleur moment pour faire votre test de grossesse.

Le bon moment pour faire son test de grossesse

Le Planning Familial conseille de faire votre test de grossesse urinaire au moins 15 jours après le rapport non protégé. Les fabricants de tests de grossesse urinaires conseillent même parfois d’attendre 19 jours après le rapport, avant d’effectuer le test de grossesse, pour un maximum de résultats concluants.

Entre temps, écoutez votre corps. Certains signes ne trompent pas : nausées, poitrine douloureuse et gonflée, ventre tendu, émotivité accrue, etc. Que vous essayiez de tomber enceinte ou pas, il est important de respecter le bon timing afin d’éviter tout choc émotionnel ou erreur de diagnostic.

Attendre le premier jour du retard de règles

Pour les femmes ayant une activité sexuelle régulière, il est toujours conseillé, afin d’être sûr, d’attendre le premier jour du retard des règles pour faire son test de grossesse urinaire. Vous pouvez tenir un calendrier à jour si vous avez des règles régulières et attendre le jour présumée de vos règles.

Si vous avez des règles irrégulières, il est conseillé de faire un test de grossesse urinaire puis de vous faire prescrire un test de grossesse sanguin sans trop tarder après une quinzaine ou une vingtaine de jours suivant le rapport non protégé. Cette prise en main vous évitera une surprise trop grande et quelques déconvenues, que la nouvelle soit d’ailleurs bien accueillie ou moins bien accueillie.

Une chose reste évidente : plus on attend avant de faire un test de grossesse, plus les résultats seront fiables et sûrs.

A partir de combien de jours peut-on faire un test de grossesse ?

Vous avez de sérieux doutes sur une potentielle grossesse suite à un rapport non protégé ? Vous cherchez à tomber enceinte et vous avez à tout prix envie de savoir si vous l’êtes ou pas ?

Il est recommandé d’attendre entre 15 et 20 jours après votre rapport non protégé avant de faire votre test de grossesse. Si vous remarquez de sérieux signes indiquant une grossesse et que cette situation vous cause du stress et développe un état anxiogène, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un médecin pour vous faire prescrire une prise de sang, en attendant un grand minimum de 5 jours après le rapport.

Cette prise de sang sera déterminante pour confirmer ou infirmer la grossesse. Un test de grossesse sanguin est beaucoup plus fiable qu’un test de grossesse urinaire, et ce, même 10 jours après la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde.

Il est toutefois recommandé d’attendre 3 semaines après le rapport non protégé en période d’ovulation avant de faire un test de grossesse sanguin.

Certains praticiens de santé et gynécologues et obstétriciens conseillent même d’attendre entre le 5e et le 15e jour de retard de règles avant de faire votre test de grossesse urinaire.

Pourquoi attendre de faire un test de grossesse ?

L’attente peut parfois être extrêmement longue. Impatience de savoir si oui ou non on attend un enfant, stress de savoir si le rapport non protégé a donné lieu à une fécondation et à une grossesse non désirée…

Les raisons et le timing pour faire un test de grossesse sont variées et doivent être respectées en fonction des besoins et des attentes de chaque femme. Cela dit, le risque principal à effectuer un test de grossesse trop précoce est d’obtenir ce que l’on appelle un faux négatif.

Test de grossesse urinaire : le faux négatif

Ce faux négatif peut être réellement traumatisant pour une femme ne souhaitant pas avoir d’enfant. Le faux négatif peut également induire en erreur une femme cherchant à tomber enceinte et lui fournir une information erronée qui peut avoir des conséquences sur son hygiène de vie et le développement de l’œuf.

En faisant votre test de grossesse dans le bon timing, vous évitez en tant que femme de nombreuses déconvenues. Soyez donc patiente et attendez le minimum de 15 jours, tel que conseillé par les praticiens médicaux professionnels.

Test de grossesse urinaire : le cas du faux positif

Le faux positif peut aussi exister dans de rares cas. Il peut alors s’agir d’une grossesse chimique, qui est en fait une fausse-couche se produisant avant le 5e semaine de grossesse (grossesse non viable).

Il peut aussi s’agir d’une périménopause, qui correspond à une période d’irrégularités menstruelles.

Enfin, le faux positif peut aussi être dû à un traitement médical d’infertilité, concentré en HCG, pour stimuler l’ovulation chez la femme. Pour éviter cela, n’effectuez pas de test de grossesse avant d’attendre 10 jours suivant la dernière injection.

À quel moment de la journée faire son test de grossesse ?

Vous avez attendu les 15 jours conseillés pour faire votre test de grossesse et vous avez fait l’achat d’un test de grossesse urinaire en pharmacie ? Nous en sommes donc au bon moment de votre cycle pour faire votre test de grossesse urinaire. Quel est le meilleur moment de la journée pour faire votre test de grossesse ?

Il est toujours conseillé de faire votre test de grossesse le matin. La raison principale est que les urines sont plus concentrées le matin au réveil. Ceci signifie qu’elles seront plus concentrées en hormone béta HCG. Le test de grossesse urinaire pourra donc être plus concluant si vous suivez ces recommandations.

En ce qui concerne le test de grossesse sanguin, il peut être fait à n’importe quel moment de la journée, et pas nécessairement à jeun.

Cycle, grossesse, test : respecter le timing 

Ensuite, de manière générale, si vous avez bien attendu les 15 jours minimum recommandés après le rapport, voire même le 5e jour de retard de vos règles, pour faire votre test de grossesse, les chances d’obtenir un faux négatif sont minces. Ayez soin de respecter les notices d’utilisation de votre test de grossesse urinaire avant de l’utiliser.

Certains laboratoires fabricants de tests de grossesse urinaires affirment pouvoir détecter une grossesse jusqu’à 4 jours avant l’arrivée présumée des règles. Il faut savoir qu’à ce stade, le risque de diagnostic erroné reste élevé : mieux vaut avoir un peu plus de patience.

Bon à savoir : ne buvez pas d’eau au réveil avant de faire votre test de grossesse : vos urines resteront donc concentrées et la présence de l’hormone HCG sera plus facilement détectée par le test de grossesse.

Si votre test urinaire est positif, vous êtes sans doute enceinte (99 % de fiabilité).
Si votre test urinaire est négatif, retentez un test une semaine plus tard, notamment si le premier test était précoce et que vous avez de sérieux doutes.

Date limite pour faire un test de grossesse ?

Existe-t-il une date limite pour faire un test de grossesse ? Tout dépend de ce que vous entendez par date limite. Il est conseillé d’attendre au moins le 5e jour de retard des règles avant de faire votre test de grossesse. 

Si vous souhaitez avoir un enfant, il n’existe pas vraiment de date à respecter pour faire un test de grossesse.

Si en revanche vous ne souhaitez pas tomber enceinte et avoir un enfant, il est conseillé de ne pas trop tarder avant de faire votre test de grossesse. Afin de prendre les mesures nécessaires pour engager des démarches pour avorter, il est préférable de faire votre test de grossesse dès le 5e jour de retard des règles. Ceci vous laisse du temps pour vous organiser par rapport à la suite.

Il faut savoir qu’actuellement en France, le délai légal de possibilité d’interruption volontaire de grossesse (IVG) est de 12 semaines de grossesse, soit 14 semaines d’aménorrhée.

Où trouver un test de grossesse ?

Aujourd’hui, il est possible de trouver un test de grossesse urinaire  en vente libre dans les grandes surfaces, supermarchés et hypermarchés, mais aussi en pharmacie. Vous trouverez diverses marques de tests de grossesse urinaires en grande surface, près des rayons beauté et cosmétique ou parapharmacie. 

Vous pouvez également commander votre test de grossesse urinaire sur Internet et le recevoir de manière confidentielle chez vous. Il est important de vous renseigner sur la conformité du test de grossesse. La boîte du fabricant de ce dispositif d’auto-diagnostic doit comporter un logo reconnaissable qui permet de certifier la légalité du dispositif

Il est fortement déconseillé de vous procurer un test de grossesse en dehors de l’Union Européenne (sites de commerce hors UE). En effet, de nombreux dispositifs sont contrefaits et vendus comme test de grossesse fiable.

Il est aussi possible de se procurer un test de grossesse dans un centre de Planning Familial (Planification et éducation familiale), et auprès d’une infirmière scolaire si vous êtes une mineure scolarisée.

Les tests de grossesse sanguins, eux, se font en laboratoire, sur prescription et ne sont pas des dispositifs d’auto-diagnostic.

Prix d’un test de grossesse

Pour un prix situé entre 1 et 20 euros, le test de grossesse urinaire est disponible en vente libre.

Libre à vous de choisir la marque où le modèle qui vous convient, en prenant soin de vérifier le caractère conforme du produit que vous achetez.

Les tests de grossesse sont-ils remboursés ?

Le test de grossesse urinaire n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale, contrairement au test de grossesse sanguin, qui lui est entièrement pris en charge.

Comment choisir son test de grossesse ?

Il existe de très nombreuses marques de tests de grossesse en forme de “stylo“, pour test urinaire. Mais comment s’y retrouver ? On vous aide à y voir plus clair parmi tous les tests de grossesse disponibles sur le marché, en vente libre.

Tous les tests de grossesse urinaires fonctionnent avec le même système de détection de l’hormone HCG ou béta HCG. ces hormones sont sécrétées par le corps et se retrouvent en plus ou moins grande quantité selon l’état d’avancement de votre grossesse.

Le taux d’HCG est exprimé en UI/L, ou unité internationale par litre. Tous les tests de grossesse ne sont pas fabriqués avec le même seuil de détection de l’hormone HCG.

Certains tests de grossesse sont basé à 10 UI/L alors que d’autres ont un seuil qui commence à 20 ou même 25 UI/L. D’autres tests de grossesse vont jusqu’à une détection à 40 à 50 UI/L. Les prix des tests de grossesse varient, et avec eux, la capacité de précision de votre test de grossesse.

Tests de grossesse : le seuil de détection des HCG

Cette même précision (le seuil de détection) va déterminer la fiabilité du test de grossesse, en fonction du moment que vous choisissez dans votre cycle, pour l’utiliser en testant vos urines.

Ainsi, pour bien choisir votre test de grossesse, il faut savoir à quel moment vous comptez l’utiliser, si vous êtes pressée ou pas, si vous avez besoin d’être rassurée ou si vous pouvez vous permettre d’attendre un peu.

Tout va donc aussi dépendre de l’état dans lequel vous vous trouvez et si la grossesse est désirée ou pas. Vous allez pouvoir choisir votre test de grossesse en fonction de vos besoins immédiats et de vos attentes.

Quel est le meilleur test de grossesse ?

Le meilleur test de grossesse est celui qui répondra à vos besoins et à vos attentes. Les tests de grossesse les plus fiables seront les tests qui auront un seuil de détection à partir de 20 UI/L.

Nous vous conseillons bien évidemment d’attendre, si possible, le bon timing, et de choisir un test de grossesse à seuil de 40 ou 50 UI/L, qui devrait vous coûter moins cher également.

En-dessous, avec un test de grossesse à seuil de détection à 10 UI/L, la précocité de détection est mise en avant en tant qu’argument marketing, mais sachez que leur fiabilité est moindre par rapport à un test de grossesse à 50 UI/L qui ne sera positif que si votre taux d’hormone HCG est important.

Vous avez alors le choix dans le commerce, dans les pharmacies, les parapharmacies et dans les grandes surfaces, entre des modèles de tests de grossesse plus ou moins précis, sachant qu’il ne faut pas confondre seuil bas, précocité et fiabilité du test de grossesse.

Selon vos attentes et vos possibilités, choisissez votre test de grossesse conforme et certifié UE.

Comment faire un test de grossesse ?

Vous avez votre test de grossesse urinaire avec vous et vous êtes prête ? Vous avez attendu le délai conseillé (5e jour du retard des règles) et vous venez de vous réveiller ? Restez à jeun et prenez le temps de lire la notice d’utilisation de votre test de grossesse

Il faut savoir qu’un test de grossesse urinaire ne s’utilise qu’une seule fois. Ayez donc soin de sortir un produit neuf de son emballage, tout en ayant vérifié sa date limite d’utilisation

Le matin au réveil, à jeun, recueillez vos urines dans un flacon si possible stérile, ou alors placez le test sous le jet de la première urine du matin.

Vous obtenez le résultat au bout d’environ 5 minutes. La coloration du test indique de manière générale que le test est positif. 

Comment faire un test de grossesse sanguin ?

Pour demander un test de grossesse sanguin, il vous suffit d’aller au Centre de planification familiale, voir votre gynécologue obstétricien ou votre médecin généraliste, afin de vous faire prescrire un test sanguin.

Rendez-vous ensuite dans le laboratoire d’analyses le plus proche (après prise de rendez-vous), pour effectuer la prise de sang avec un praticien professionnel.

Test de grossesse positif : que faire ?

Votre test de grossesse est positif ? Magnifique nouvelle et félicitations si c’est ce que vous souhaitiez et attendiez : vous êtes enceinte ! Il ne vous reste plus qu’à informer votre médecin généraliste, une sage-femme ou votre gynécologue, qui vous guidera.

Si votre test de grossesse est positif et que vous ne souhaitez pas avoir d’enfant à ce moment-là de votre vie, sachez que l’IVG (interruption volontaire de grossesse) est un droit légal en France. Rapprochez-vous d’un centre de planification familiale ou d’un médecin compréhensif afin de vous faire accompagner dans cette étape de votre vie.

Grossesse : informer mon employeur

Il n’existe pas vraiment de règle officielle pour annoncer votre grossesse à votre employeur. Cela dit, en règle générale, c’est une bonne nouvelle qui s’annonce naturellement, sans attendre le départ en congé maternité.

Dans le secteur privé, vous êtes uniquement tenue d’informer votre employeur (avec certificat médical) de votre départ en congé maternité. En somme, vous pouvez l’en informer 6 semaines avant la date de naissance présupposée de l’enfant.

Dans le secteur public, la loi est claire, la grossesse doit être annoncée avant la 14e semaine de grossesse. Il est conseillé de faire votre déclaration auprès de la CAF en même temps, ainsi qu’auprès de la CPAM.

Test négatif mais je pense être enceinte

Si votre test de grossesse urinaire est négatif, il y a 99 % de chances que vous ne soyez pas enceinte mais aussi 1 % de chances que vous le soyez, dans le cas où vous avez fait votre test de grossesse dans le bon timing.

Il est tout à fait possible d’être enceinte avec un test négatif. Il s’agit du fameux “faux négatif“. Il se peut donc que vous fassiez partie des 1 % de femmes qui malgré les délais, passent au travers et ne sont pas détectées comme étant enceintes.

Ce doute et ces questionnements pouvant induire un stress, il est conseillé de se faire accompagner dans ce processus et de vérifier votre état. Vous pouvez soit réitérer l’opération une semaine plus tard, soit demander à vous faire prescrire une prise de sang, afin d’être sûre de vous. 

Cycle irrégulier et test de grossesse

Vous avez un cycle menstruel irrégulier ? On vous conseille alors de faire un test de grossesse en respectant le délai d’attente recommandé. Si celui-ci s’avère négatif, refaites-en un la semaine suivante.

En cas de doute, consultez un médecin. Mieux vaut être sûre de soi et se faire accompagner que de rester seule, avec le doute et un certain stress, notamment si vous ne souhaitiez pas tomber enceinte.

Le test de grossesse est-il obligatoire ?

Aucun test de grossesse n’est obligatoire. Cela dit, une fois confirmée la grossesse (test sanguin), toute femme est tenue de prendre rendez-vous pour un premier examen prénatal, qui est obligatoire et qui doit être effectué avant la fin du 3e mois de grossesse.

Comment savoir si on est enceinte 1 semaine après le rapport ?

Une semaine après le rapport non protégé et si vous êtes sûre d’avoir été en période d’ovulation à ce moment-là, il sera difficile d’avoir une réponse certaine à vos questions.

Il est conseillé par les gynécologues obstétriciens d’attendre au moins le 5e jour de retard des règles avant de faire votre test de grossesse.

Puis-je faire un test de grossesse avant mes règles ?

Vous avez eu un rapport non protégé en période d’ovulation et vous êtes un peu impatiente de savoir si oui ou non vous êtes enceinte ? Certains fabricants de tests de grossesse avancent sur leurs dispositifs d’auto-diagnostic la possibilité de détecter la présence d’hormone HCG jusqu’à 4 jours avant l’arrivée présumée des règles.

Le test de grossesse précoce

Ces dispositifs sont appelés tests de grossesse précoces. Libre à vous d’acheter ces tests de grossesse, en étant consciente qu’ils sont moins fiables que si vous attendez le bon timing, ou un test sanguin.

Nous vous conseillons d’attendre le 5e jour du retard de vos règles pour effectuer votre test de grossesse.

Si toutefois cette situation vous place d’une manière ou d’une autre dans une situation de détresse ou d’anxiété, prenez rendez-vous avec votre médecin, qui vous aiguillera sur la meilleure marche à suivre.

De quoi dépend le résultat d’un test de grossesse ?

Le résultat d’un test de grossesse urinaire dépend de nombreux facteurs qu’il convient de résumer ici :

  • La conformité et la validité du test de grossesse
  • L’état d’avancement de votre grossesse
  • La concentration de vos urines
  • Si vous êtes à jeun ou pas
  • Le moment du test de grossesse (matin, soir)
  • Le respect du délai d’attente avant de faire votre test de grossesse
  • Votre condition (possibilité de faux positif)

Le résultat d’un test de grossesse sanguin, lui, admet peu de marge d’erreur et sera beaucoup plus fiable qu’un test de grossesse urinaire.

Déni de grossesse et test de grossesse

Il est important d’aborder la question du déni de grossesse et du test de grossesse. Le déni de grossesse est une chose rare et très traumatisante psychologiquement parlant.

La future maman n’est pas au courant qu’elle est enceinte, elle ne présente pas de symptômes de grossesse, son ventre est parfaitement plat, elle a ses règles de manière normale tous les mois et elle continue d’adopter son hygiène de vie habituelle. Ceci peut être préjudiciable à l’enfant, dans le cas d’une consommation d’alcool ou de substances dangereuses.

Si vous avez vos règles et que vous avez un doute sérieux sur votre état, si vous avez quelques lourdeurs ou légères douleurs, consultez un médecin le plus vite possible. Il faut savoir que dans le cas d’un déni de grossesse abouti, les règles peuvent survenir jusqu’au terme de la grossesse.

Six femmes sur dix en déni de grossesse continuent d’avoir leurs règles, sans avoir le ventre qui grossit, ce qui induit fortement en erreur.

Symptômes inhabituels : faites des tests

Si vous remarquez des saignements inhabituels, alors votre médecin vous fera passer des tests pour évaluer votre état. Une palpation de l’abdomen, un test de grossesse, une échographie pelvienne ou encore un examen du col de l’utérus font partie des actions menées par les médecins pour vérifier votre état.

Elles permettent en général de repérer la grossesse, si tant est que la femme ait été sujette à quelques symptômes inhabituels dans son quotidien. Une échographie permettra de voir que l’utérus s’est étiré en hauteur, au lieu de pousser le ventre vers l’avant, ce qui se passe dans le cas d’une grossesse classique.

Le déni de grossesse est une pathologie sérieuse qu’il n’est pas simple à vivre : faites-vous accompagner au mieux si vous en ressentez le besoin.

Le test de grossesse en résumé 

En résumé, il est important de retenir qu’un test de grossesse urinaire promet 99 % de fiabilité dans son résultat, si et seulement si toutes les bonnes conditions d’utilisation du test sont respectées.

En pratique, nombreuses sont les femmes qui trouvent l’attente longue et qui préfèrent faire leur test de grossesse avant le délai recommandé.

Il est de votre responsabilité en tant que femme de vous informer auprès des bons interlocuteurs afin de suivre le bon processus et en étant bien accompagnée dans votre démarche.

Que vous souhaitiez tomber enceinte ou non, le teste de grossesse est un bon moyen, aujourd’hui, d’avoir un aperçu de votre état, afin de prendre les meilleures décisions, au bon moment, pour vous ou pour votre bébé à venir, si tel est votre choix.

En cas de doute subsistant, il est important d’écouter votre intuition et de mener toutes les actions qui vous semblent sensées et justifiées. Les dispositifs d’auto-diagnostic sont des outils pratiques et conçus pour vous rassurer, mais rien ne vaut un test de grossesse sanguin fiable et un suivi médical professionnel.

Santé
Show Buttons
Hide Buttons