Quelle entreprise est une SAS ?

Il existe de nombreuses formes de sociétés qui peuvent être créées actuellement. Au nombre de celles-ci, figure la SAS qui est l’une des formes de sociétés les plus appréciées. Toutefois, la création d’une telle société doit suivre un processus donné. C’est quoi une entreprise SAS ? Quels sont les caractéristiques, ses avantages et ses limites ? Décryptage dans cet article.

Une entreprise SAS : qu’est-ce que c’est ?

Une SAS (Société par Actions Simplifiées) est une entreprise à caractère commercial qui n’est pas en situation de faire appel à l’épargne publique. Elle peut être composée d’un ou de plusieurs collaborateurs. La création de cette forme de société demande un long processus. Ainsi, le dossier de création d’une SAS doit être enregistré au registre du commerce et des sociétés.

A lire également : Quelles sont les conséquences de l'insécurité en entreprise ?

Il faut à l’entame procéder à l’établissement des statuts de ladite société et s’assurer que tous les partenaires ont signé. La nomination d’un président s’avère nécessaire pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Après cette étape, il est impératif de faire publier l’avis de constitution dans un organe de publication juridique. Il est aussi important de préciser dans l’avis de constitution les renseignements ci-après :

  • Le montant du capital ;
  • La forme juridique ;
  • L’adresse du siège de la société.

Il faut également mentionner dans cet avis les noms des dirigeants ainsi que leurs adresses respectives et le montant du capital. Il est possible à cet effet de faire appel à un expert-comptable ou à un avocat pour la rédaction des statuts. Par ailleurs, dans une SAS, il faut nécessairement plusieurs associés et un capital d’au moins 30.000 euros. En ce qui concerne les employés, il en faut au moins une cinquantaine pour cette forme de société.

A lire aussi : Les étapes pour créer son entreprise

Quelles sont les caractéristiques d’une SAS ?

Comme toute autre forme d’entreprise, une SAS possède plusieurs caractéristiques. En effet, il est possible d’avoir un nombre illimité d’associés. Ceux-ci peuvent être des personnes physiques ou des entreprises. Une SAS est aussi caractérisée par des représentants légaux qui bénéficient de plusieurs privilèges. Ces derniers peuvent d’ailleurs décider du licenciement d’un employé en cas d’infraction.

Par ailleurs, l’une des caractéristiques principales d’une telle société est qu’elle permet aux associés de surveiller de près leurs biens privés. Cela leur évite de perdre leurs biens personnels en cas de faillite de la société ou d’infraction. Toutes sortes d’activités peuvent d’ailleurs être exercées au sein d’une société par actions simplifiée. Néanmoins, certaines activités peuvent ne pas être autorisées si le domaine est assujetti à un règlement. C’est le cas par exemple des assurances. Pour terminer, le statut juridique donne le libre cours aux associés de prendre des décisions.

Avantages et limites d’une société par actions simplifiée

Une SAS comprend de nombreux avantages qui sont non seulement bénéfiques pour les dirigeants, mais aussi pour les associés. Le nombre illimité d’associés est le premier avantage qui découle de la création d’une société par actions simplifiée. En effet, aucun nombre d’associés n’est exigé. Il est donc possible d’avoir autant d’actionnaires que vous souhaitez pour votre entreprise. En cas de faillite, les biens personnels des associés ne peuvent en aucun cas être réquisitionnés. Cela est dû au fait que les associés optent pour des risques financiers qui se limitent à leur investissement. Il faut aussi noter que ce type de société est plus crédible surtout face aux partenaires.

Cependant, une SAS n’a pas que des avantages, elle comprend également des limites bien que celles-ci soient moindres. En cas de malentendu entre les associés, certains risques peuvent survenir eu égard à la liberté qui est offerte aux membres de la société. Ainsi, il est recommandé de se faire assister par des professionnels une fois les statuts établis. Cela évite en général les désaccords et dans le même temps les déconvenues. En outre, avec une SAS, la protection sociale est restreinte. Pour cela, les associés n’ont pas le droit de rester en inactivité. En ce qui concerne le capital de création, il doit être conséquent, raison pour laquelle les associés peuvent être en grand nombre. Enfin, il faut noter qu’il existe une grande rigueur dans la rédaction des statuts de la SAS.

Business