Comment préparer le DEC ?

Pour devenir expert-comptable, il est indispensable d’avoir le diplôme équivalent. Cela vous permettra d’attester vos compétences et votre expertise. Mais pour l’obtention du DEC il est important de se préparer de la bonne façon pour mieux réussir aux différents tests. Une bonne préparation vous permettra de faire efficacement face aux différentes épreuves. Découvrez dans cet article les différentes astuces qui vous permettront de bien vous préparer pour votre examen.

Les conditions pour s’inscrire au diplôme d’expertise comptable

Pour passer son examen de DEC et devenir expert-comptable, il est nécessaire de répondre à certains critères. Pour cela il faut que tout candidat avant d’être accepté soit titulaire du diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) ou du diplôme d’Études Supérieures Comptables et Financière (DESCF). Le certificat d’Aptitude aux Fonctions de commissaire aux Comptes (CAFCAC) est également accepté.

A découvrir également : Comment enlever les rougeurs sur le visage après l'épilation ?

Pour des personnes n’ayant passé que quatre (04) épreuves sur les sept (07) épreuves du DSCG, il est également possible pour eux de s’inscrire. Mais noter qu’il leur faudra notifier ce point à la deuxième année de leur stage, sans quoi ils ne pourront être acceptés. Ajouter à l’un de ces diplômes, il vous faudra également avoir fait un stage de 3 ans en expertise comptable dans un cabinet de comptabilité.

Pour éviter tout déconvenue lors de votre DEC, il est important de fournir les documents nécessaires qui vous seront réclamés. Mais si vous opter pour un centre d’accompagnement et de formation à la préparation du DEC, vous bénéficierez d’un meilleur accompagnement. Les établissements de formation ont beaucoup plus d’expérience et leur quotidien est souvent d’aider les personnes désireuses de bien passer leur DEC.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'un herbier médicinal ?

Comment s’assurer un apprentissage de qualité pour passer le DEC ?

Le DEC n’est pas un diplôme facile à obtenir. Le niveau de ce diplôme vous permet d’être plus compétent et de répondre à des exigences plus élevées. Alors pour l’obtenir vous devriez procéder de la bonne manière lors de vos révisions.

Maîtrisez les différentes notions de comptabilité

L’une des premiers choses que l’on doit faire avant un examen, c’est de maîtriser les différentes notions du domaine dont il est question. Il faudra maîtriser les différentes notions que vous avez appris lors de votre formation en tant que comptable et de votre stage en tant qu’expert-comptable. Aussi il vous faudra également faire de nombreuse recherche pour acquérir plus de connaissance utile.

Certes il faut maîtriser les différentes notions de la comptabilité, des finances, des règles, etc, mais il faut les bien les garder. Il ne sert à rien de passer des heures devant un cahier dans lequel vous avez recensé vos différentes notions, il vous faut les comprendre et savoir vous les approprier. Elles resteront plus longtemps et vous pourrez mieux vous en sortir si vous les revoyez.

Afin d’éviter les pertes de temps inutiles, il est conseillé de se référer aux épreuves passées du DEC afin d’avoir une idée plus précise des notions les plus souvent demander. Une fois ces notions identifiées, vous pourrez les placer en tête de liste. Ainsi lors de vos révisions vous pourrez vous référer à votre liste pour mieux vous orienter. Mais sachez qu’il ne faudra négliger aucune notion que vous la jugiez utile ou pas.

Savoir s’exercer régulièrement

Vos notions de comptabilité et autre matière vous seront doute d’une grande aide. Mais il est important de savoir s’exercer afin de mieux cerner les différents concepts appris. Faire des exercices vous permettra de mieux vous entraînez et d’appliquer les notions que vous avez appris. Il est donc important de traiter des exercices.

L’une des meilleures façons de s’exercer, c’est de traiter des épreuves des examens passés. Ils vous permettront d’acquérir la rapidité et la façon la plus adéquate de répondre aux questions du DEC. Noter que pour le traitement des épreuves passées, il ne sert à rien de traiter une même épreuve plusieurs fois de suite dans l’espoir de mieux maîtriser les notions. L’objectif ici c’est de pouvoir vous exercer tout en apprenant et en vous perfectionnant. Il vous faudra alors traiter des exercices abordant différentes notions.

Traiter les épreuves passées vous permettra de vous habituer au format des épreuves écrites et par conséquent d’être mieux préparer. Mais pour être sûr de votre résultat, il faudra demander de l’aide à une personne ayant eu la DEC.

En vous mettant dans les mêmes conditions que lors des examens, vous serez mieux préparé. Un autre avantage lorsque vous traitez les épreuves et les exercices, c’est que vous êtes plus rapide et vous répondant correctement aux questions. Pensez donc à chronométrer votre durée pour mesurer votre efficacité.

Bien gérer son emploi du temps

Noter qu’il est très important de savoir gérer son emploi du temps. Il faudra inclure dans ce programme un plan honoraire détaillé. Vous serez mieux organisé et par la même occasion vous organiseriez mieux vos séances de révisions.

Votre emploi du temps doit contenir les différents horaires de vos révisions ainsi que vos repos. Étant donné que vous aurez 3 ans années pour préparer votre DEC, les révisions sur les différentes notions pourraient être entamé à quelques mois des différents examens écrit.

Bénéficier d’un accompagnement

Certes il est bien d’apprendre ces notions et de s’exercer constamment, mais noter qu’il serait encore plus préférable de bénéficier d’un bon accompagnement. Vous pourriez donc être accompagné pour mieux vous préparer. Vous recevrez ainsi des conseils d’expert qui sauront mieux vous orienter et vous accompagneront dans vos différentes démarches.

Aussi, ces centres vous permettent de bénéficier de la formation nécessaire qui vous permettra de mieux vous en sortir. Ces différents établissements vous offrent un accompagnement très utile afin de passer brillamment votre test d’expert-comptable. Différentes formules sont proposées à l’apprenant afin de lui permettre d’être plus apte à passer son examen.

Aussi grâce aux conseils de ces centres, vous aurez plus de notions et connaître la façon la plus adéquate de répondre aux questions des épreuves écrites. Les exercices réguliers proposés par ces centres vous permettront également d’acquérir plus de connaissances. Aussi ces centres vous proposent des méthodes adaptées pour mieux réussir vos épreuves et obtenir la moyenne requise.

Le diplôme d’expert-comptable est un diplôme qui peut être difficile à obtenir en raison du niveau d’étude équivalent. Mais noter qu’avec les bonnes méthodes et les conditions de passage réunis, vous pourrez vous en sortir brillamment.

Les différentes épreuves du DEC : présentation et conseils pour réussir

Le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC) est une certification professionnelle très difficile à obtenir. Pour y arriver, il faut avoir une formation solide et de l’expérience dans le domaine de la comptabilité. Pensez à bien vous préparer pour les différentes épreuves du DEC pour réussir.

Il y a trois épreuves distinctes qui composent le DEC : l’épreuve écrite d’admissibilité, l’épreuve orale d’admission et la soutenance du mémoire professionnel.

L’épreuve écrite d’admissibilité est considérée comme étant la plus difficile des trois épreuves. Elle est divisée en deux parties : la première partie consiste en un examen écrit de quatre heures portant uniquement sur les domaines juridique et fiscal. Cette matière couvre toutes les normes fiscales, sociales ainsi que tous les codes fiscaux. La deuxième partie, quant à elle, porte sur six heures. Durant cette période, vous devez rédiger un rapport détaillé comportant plusieurs cas pratiques abordés lors des cours dispensés à l’université ou encore pendant votre stage chez un expert-comptable.

• Faites appel à vos connaissances théoriques : cet examen nécessite une bonne mémorisation des notions apprises durant votre formation initiale.
• Votre méthode de travail doit être rigoureuse car cela sera un atout supplémentaire dans la qualité de vos résultats.

Pour réussir cette épreuve, vous devriez avoir une connaissance approfondie des différentes règles applicables en matière fiscale et juridique. Aussi, pensez à bien maîtriser les points clés abordés lors de vos cours.

L’épreuve orale d’admission se déroule sur deux jours consécutifs. Le premier jour est réservé à la présentation du candidat devant un jury composé d’experts-comptables, de professeurs universitaires ainsi que des représentants de l’État. Cette présentation peut durer jusqu’à quinze minutes, durant laquelle le candidat doit mettre en avant ses connaissances professionnelles dans le domaine comptable.

Le deuxième jour, quant à lui, consiste en un examen oral portant sur les domaines financiers, comptables et managériaux. La durée totale de l’examen est généralement entre une heure et trente minutes et deux heures, ce qui représente une période relativement courte pour faire valoir ses compétences.

• Prenez en compte le stress : vous êtes susceptible d’être stressé pendant cet examen, mais cela ne doit pas vous empêcher de donner le meilleur.

Pour réussir cette épreuve, il faut être capable de présenter efficacement votre parcours professionnel tout en montrant votre aptitude professionnelle dans différents domaines liés à la profession d’expert-comptable. Il serait également conseillé, avant toute chose, afin que vous puissiez travailler davantage sur vos capacités orales, d’opter pour des formations en prise de parole.

L’épreuve finale est la soutenance du mémoire professionnel. Le candidat doit rédiger un mémoire sur une thématique professionnelle et le défendre devant un jury composé d’experts-comptables.

Pour réussir cette épreuve, il faudrait bien choisir le thème de son mémoire ainsi qu’une méthode rigoureuse afin de garantir la qualité du travail fourni. Cette épreuve nécessite également une bonne maîtrise technique dans les domaines financiers et comptables. Il serait alors conseillé d’utiliser des outils informatiques tels que Excel ou encore PowerPoint lors de la présentation visuelle du résultat final.

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de chacune des trois épreuves car elles sont cruciales pour obtenir votre diplôme d’expert-comptable. La préparation à ces différentes épreuves devrait être sérieuse tout en gardant en tête toutes les astuces qui ont été mentionnées ci-dessus.

Les débouchés professionnels après l’obtention du DEC : quelles opportunités s’offrent à vous ?

Après avoir obtenu le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC), de nombreuses opportunités professionnelles s’offrent à vous. Les compétences acquises durant votre formation et les connaissances théoriques que vous avez acquises au fil du temps vous permettront d’accéder à des postes très intéressants dans différents secteurs.

Notez bien qu’il faudra obtenir une inscription légale auprès de l’Ordre des experts-comptables si vous souhaitez exercer cette profession.

Vous pourrez aussi occuper un poste stratégique dans le domaine financier en tant que directeur administratif et financier (DAF). Cette fonction consiste à gérer les finances, la comptabilité ainsi que toutes les tâches administratives liées aux entreprises où vous travaillez.

Le commissaire aux comptes effectue une mission principalement centrée sur la certification annuelle des états financiers d’une entreprise ou organisation. Son rôle consiste à attester de la régularité, de la sincérité ainsi que de la fidélité des informations contenues dans ces documents.

Un consultant en gestion offre ses conseils aux entreprises pour améliorer leur rentabilité tout en optimisant leurs processus internes. Il peut intervenir sur différentes missions telles que le contrôle de gestion, l’analyse financière ou la mise en place d’une nouvelle stratégie.

Les débouchés professionnels après l’obtention du DEC sont nombreux et variés. L’expertise comptable est un domaine très vaste qui offre des perspectives de carrière passionnantes et valorisantes pour ceux qui cherchent à relever des défis. Toutefois, il ne suffit pas seulement d’avoir obtenu son diplôme pour réussir dans ce milieu professionnel exigeant, mais aussi d’avoir une grande expérience terrain ainsi qu’une bonne connaissance du monde économique actuel.

Actualité