Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir investir dans l’immobilier. Ça pourrait sembler être un rêve de pipe et hors de portée pour les « gens normaux ». Beaucoup pensent qu’ils doivent être un investisseur avisé avec des tonnes d’argent — mais, avec un peu de bon sens et de recherche, il est assez accessible, même pour les débutants.

Jim Gilliland, un agent immobilier de premier plan en Floride, dit que la première étape pour quiconque veut faire le pas est d’évaluer ses finances et de consulter un courtier hypothécaire ou une banque pour voir quel type de prêt ils peuvent être admissibles.

A découvrir également : Vitrier : toujours un métier d'avenir

« Sur la base de ces renseignements, dit Gilliland, ils peuvent déterminer le type de propriété et déterminer le ou les emplacements où les types de biens immobiliers seraient disponibles dans leur fourchette de prix. »

Il y a toutes sortes de raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir investir dans l’immobilier — probablement certaines que vous n’avez jamais envisagées. Voici 19 que nous avons trouvé.

A découvrir également : Perte d’exploitation due au Covid-19 : quels sont les droits des assurés ?

Plan de l'article

Source : (Roger Starnes Sr/Unsplash) 1. L’immobilier a un actif corporel élevé valeur.

Les biens corporels sont des biens matériels — comme les biens, les ordinateurs et l’équipement — qui valent de l’argent. L’immobilier, en particulier, aura toujours une sorte de valeur monétaire.

Comparez cela à investir dans des actions où, si le marché tombe en panne, il est possible que quelque chose que vous avez payé $500 pourrait soudainement valoir 0$. Avec l’immobilier — terrains et biens immobiliers — votre investissement vaudra toujours quelque chose.

2. L’immobilier s’apprécie en valeur.

L’ immobilier a tendance à apprécier en valeur au fil du temps.

Non seulement le bâtiment ou la maison elle-même augmentera probablement en valeur, mais le terrain réel sur lequel il est construit vaudra généralement plus au fil des ans. Dans certains marchés, il n’est pas rare que le terrain ait plus de valeur que la maison qui s’y trouve — ou que la valeur du terrain continue d’augmenter même sans maison dessus.

Bernie et Marion, un couple du nord de l’Ohio, ont acheté un terrain pour 10 000$ dans les années 1980, un terrain au bord du lac à une petite communauté non développée. Ils avaient l’intention d’en construire et d’en faire une maison d’été, mais jamais. Au fil des ans, les maisons ont augmenté tout autour de leur terrain, et la communauté s’est développée. Maintenant, le lot — encore vide — vaut environ 1 million de dollars. Cela fera partie de l’héritage qu’ils ont légué à leurs enfants.

3. La possibilité de maximiser la valeur est entre vos mains.

L’ une des meilleures choses à propos de l’immobilier est que vous pouvez améliorer une propriété si vous le souhaitez — ajouter des commodités comme une piscine, ou l’améliorer avec une cuisine ou un bain mis à jour. Vous pouvez alors le louer ou le vendre pour plus que ce que vous avez payé pour cela.

Étant donné que l’immobilier est un bien corporel, toute amélioration que vous y apporterez augmentera sa valeur. Certaines choses qui apportent le plus grand rendement pour votre argent sont les remplacements de portes de garage, les remodelages de cuisine et les ajouts de pont.

Source : (Sidekix Media/Unsplash) 4. Vous construisez des capitaux propres dans vos investissements immobiliers.

Si vous investissez dans des maisons réelles, votre capital dans la maison devrait augmenter plus longtemps vous la possédez. Les capitaux propres représentent la partie de la maison que vous possédez carrément — par opposition à la partie qu’une banque peut posséder si vous avez un prêt ou un financement quelconque.

Au fur et à mesure que vous remboursez votre prêt, vous construisez généralement plus de capitaux propres dans une propriété (l’exception pourrait être si le marché subit un ralentissement sévère, mais les ralentissements sont généralement temporaires, donc si vous pouvez conserver la propriété jusqu’à ce que le marché se stabilise, votre capacité à créer des capitaux propres devrait reprendre). De plus, au fur et à mesure que la valeur de la propriété s’apprécie au fil des ans, la maison devient plus valable, ajoutant à votre capital social.

5. Et vous pouvez tirer parti de cette équité.

Une excellente option avec des investissements immobiliers est que vous pouvez contracter un prêt de capitaux propres à la maison. Cela peut être établi soit comme une marge de crédit, soit comme un prêt traditionnel.

Les gens utilisent des prêts de capitaux propres pour payer des études collégiales pour leurs enfants, des rénovations domiciliaires, pour acheter des biens locatifs ou, parfois, pour rembourser d’autres dettes à intérêt élevé.

6. Réel immobilier offre de meilleurs rendements que le marché boursier.

En Floride, explique Gilliland : « L’immobilier s’est apprécié de 6% à 8% par an. Comparez cela à un investissement sur le marché monétaire de 1% ou 2%, et l’immobilier offre un bien meilleur rendement. »

À l’échelle nationale, les maisons unifamiliales offrent des rendements annuels de 9 %, un rendement difficile à obtenir avec les investissements en actions.

Source : (Créateurs de campagne/Unsplash) 7. L’immobilier est un moyen de diversifier votre portefeuille.

C’ est une autre façon de réduire une partie de vos risques, surtout si vous investissez beaucoup d’argent dans d’autres opportunités. La plupart des experts recommandent de diversifier votre portefeuille afin que vous ne perdiez pas tout en un seul coup si le marché où vous avez le plus investi se trouve vers le sud. L’immobilier est un excellent endroit pour garer une partie de votre argent — un endroit beaucoup plus sûr que beaucoup d’autres investissements.

Vous avez déjà entendu le terme « en sécurité comme des maisons » ? Il y a une raison pour laquelle les gens l’utilisent.

8. Vous peut prédire le flux de trésorerie des investissements immobiliers.

La plupart des placements ne vous permettent pas de prédire le type de trésorerie que vous recevrez. En ce qui concerne l’immobilier, par contre, si vous savez à quoi un bien est loué et que vous avez un locataire, vous saurez quel sera votre flux de trésorerie. Tant que vous gardez la propriété occupée, vous pouvez compter sur cet argent chaque mois. N’oubliez pas, cependant, de budgétiser l’entretien et les réparations de routine et d’en tenir compte dans vos dépenses annuelles.

Si vous ne voulez pas trouver et gérer vous-même des locataires, vous pouvez embaucher une société de gestion ou un gestionnaire immobilier pour le faire pour vous.

9. Vous pouvez établir une source de revenu passive.

Comme vous pouvez prédire les flux de trésorerie, vous pouvez également trouver des moyens de maximiser les revenus ou de réduire les dépenses afin d’établir une source de revenu passive qui durera aussi longtemps que vous possédez la propriété.

Fixez le loyer de votre propriété à un prix approprié et augmentez le de façon responsable pour couvrir l’inflation. Essayez de toujours effectuer une maintenance préventive afin que les catastrophes et les situations d’urgence ne vous échappent pas. Assurez-vous également d’avoir la bonne assurance.

Source : (Austin Distel/Unsplash) 10. Vous pouvez profiter de la couverture de l’inflation.

Bien que l’inflation affecte chaque investissement, l’immobilier est un investissement qui est presque toujours en demande, de sorte qu’il conserve généralement son pouvoir monétaire. L’inflation normale fait souvent qu’il est plus coûteux pour les entreprises de créer des produits et des services. Ils doivent soit augmenter leurs prix, soit accepter des profits plus bas. L’immobilier n’a pas de corrélation étroite avec les actions ou la rentabilité des entreprises, il s’agit donc d’une couverture d’inflation naturelle.

Vous pouvez aussi souvent répercuter les coûts d’inflation aux locataires.

11. Vous obtenez des avantages fiscaux avec des biens immobiliers que vous ne voyez pas ailleurs.

Si vous possédez votre propre maison, vous pouvez déduire les intérêts hypothécaires. Les impôts fonciers nationaux et locaux sont également généralement déductibles.

Pour , vous pouvez souvent déduire les frais d’exploitation, les assurances, les impôts fonciers et l’entretien.

L’ impôt sur les gains en capital (les impôts que vous payez si vous vendez des immeubles de placement ou votre propre maison dans certaines limites) est de 15 à 20 %, généralement inférieur à votre tranche d’imposition personnelle, ce qui peut représenter un énorme avantage par rapport aux autres types de placements.

Si vous utilisez l’argent provenant de la vente d’un bien pour acheter un autre bien, vous pouvez reporter vos gains en capital. Cela signifie que vous n’êtes pas imposé du tout sur cet argent parce qu’il a servi directement à l’achat d’une autre propriété. Assurez-vous de signaler à l’IRS que c’est ce que vous avez fait, ou il vous enverra une lettre vous demandant pourquoi vous n’avez pas payé d’impôt sur une vente immobilière.

12. Vous pouvez réclamer l’amortissement en tant qu’investisseur.

Bien que les biens immobiliers s’apprécient généralement en valeur, les bâtiments eux-mêmes se dégradent au fil du temps, de sorte que les investisseurs peuvent réclamer une dépréciation hors trésorerie sur leurs impôts. L’IRS considère que les immeubles locatifs résidentiels ont une durée de vie utile de 27,5 ans. Ce qui se traduit par le nombre, c’est que vous pouvez diviser votre coût par 27,5 pour déterminer quelle est votre amortissement annuel. L’immobilier commercial a une dépréciation de 39 ans.

Assurez-vous que lorsque vous calculez votre coût pour soustraire le coût ou la valeur du terrain. Normalement, les terrains ne se déprécient pas ; seuls les bâtiments le font.

Source : (James Hose Jr/Unsplash) 13. C’est une bonne façon (forcée) d’épargner pour la retraite.

Un prêt fixe de 30 ans vous permet de construire des capitaux propres dans votre propre maison sur une longue période. Si vous décidez de réduire les effectifs lorsque vous avez remboursé votre prêt, il est probable que vous pouvez obtenir une maison plus petite et avoir un bon morceau de changement restant pour la retraite.

Avec l’immobilier, votre argent est dans la maison, vous devrez donc travailler un peu plus dur pour y accéder (par opposition à un compte d’épargne ou même un compte de courtage que vous pouvez encaisser).

14. Vous pouvez utiliser la location revenu pour rembourser votre hypothèque.

Le revenu locatif est un excellent moyen de rembourser votre hypothèque. Louer une chambre dans votre maison à un colocataire ou même votre maison entière sur Airbnb le week-end peut vous fournir un peu d’argent supplémentaire que vous pouvez ensuite mettre à votre prêt hypothécaire. Les bénéfices des immeubles locatifs de placement peuvent vous aider à rembourser votre hypothèque plus tôt, ou à économiser pour un acompte si vous ne possédez pas encore votre propre maison. Le revenu de location est également une excellente source de revenu passif à ajouter à votre régime de retraite. Vous recevrez de l’argent même après votre départ à la retraite (pas seulement les pensions et la sécurité sociale).

Si vous allez utiliser Airbnb pour louer votre propriété d’investissement, une chambre dans un appartement ou une maison que vous louez, ou même une partie de votre propre maison, vérifiez les lois de votre ville pour ce genre de location. Dans de nombreuses grandes villes où les prix des loyers sont élevés, certaines Airbnbs peuvent être illégales. Les villes américaines avec des politiques Airbnb strictes incluent New York City, San Francisco et Santa Monica.

15. Vous avez des tonnes d’options.

Il y a toutes sortes de façons d’investir dans l’immobilier. Acheter votre propre maison compte. Ou vous pouvez acheter un fixer-upper, le rénover, et le retourner. Vous pouvez louer une maison, proposer un contrat de location-option (loyer à propriétaire), ou investir dans un REIT ou une application de financement participatif. Quel que soit votre niveau d’engagement, vous pouvez probablement trouver un moyen d’investir dans l’immobilier.

Une FITI est une fiducie de placement immobilier. Les particuliers peuvent investir dans la fiducie qui, à son tour, possède et gère habituellement un grand nombre d’investissements immobiliers qui produisent des revenus — des centres commerciaux, des hôtels et des centres de villégiature.

Certaines applications de crowdfunding immobilier incluent Fundrise, Crowdstreet et Roofstock. La Securities and Exchange Commission des États-Unis impose des limites à ce que vous pouvez investir chaque année dans n’importe quelle offre de financement participatif. Cette limite dépend de votre revenu annuel et de votre valeur nette. Par exemple, si votre revenu annuel ou votre valeur nette est inférieur à 107 000$, vous pouvez investir soit 2 200$ ou 5 % de votre revenu ou de votre valeur nette (le plus bas des deux) dans le financement participatif. Oui, c’est déroutant — ce que dit la SEC, c’est que si vous atteignez le plafond du revenu ou de l’avoir net (107 000$), vous pouvez investir soit 5 % de votre revenu, soit votre valeur nette (selon la valeur la plus faible des deux), ou 2 200$. Une fois que vous comprenez ce que sont ces deux chiffres, vous pouvez investir le montant le plus élevé.

Par exemple, si votre revenu annuel est de 95 000$ et que votre valeur nette est de 65 000$, 5 % de ces revenus (respectivement) seraient de 4 750$ et 3 250$. Par conséquent, 3 250$ est le montant que vous utilisez pour comparer le montant de 2 200$. Étant donné que 3 250$ est supérieur à 2 200$, c’est le montant maximal que vous pouvez investir dans l’immobilier au cours d’une année donnée.

Source : (Kylie Lugo/Unsplash) 16. Investir dans l’immobilier est bon pour les collectivités.

Vous aidez les économies locales et fournissez des maisons aux gens (ou du moins un endroit où séjourner). En investissant dans le logement abordable, en maintenant le bien et en ajoutant des améliorations, vous pouvez aider à fournir de belles maisons où les gens peuvent vivre — certains d’entre eux n’ont même pas les moyens de payer un petit acompte sur une maison.

Si vous êtes en mesure d’acheter une ou deux maisons abandonnées ou non désirees et de les réparer, vous aideriez la communauté.

Bien sûr, certaines personnes pourraient ne pas être intéressées à acheter. Par exemple, l’emplacement de Gilliland est « un lieu de villégiature, une destination pour aller au volant ». « Nous avons beaucoup de touristes », dit-il, « mais nous avons aussi de gros arrivants, et l’armée, et tout le monde ne veut pas acheter. Certaines personnes préfèrent louer. »

Les maisons peuvent également être transformées en d’autres espaces qui peuvent profiter aux communautés. L’investisseur Evan Mirapaul à Pittsburgh a acheté deux vieilles maisons dans le quartier de Troy Hill et les a transformées en espaces artistiques éclectiques.

17. Les résultats sont presque immédiats.

Quel que soit le type d’investissement ou votre niveau d’investissement, vous pouvez commencer à voir revient presque immédiatement.

18. L’immobilier n’a pas à attacher beaucoup d’argent.

Dans de nombreux cas, vous pouvez déposer aussi peu que 10 % sur une propriété, puis utiliser essentiellement l’argent de la banque pour augmenter votre investissement.

« Les prêts deviennent plus viables et plus conviviaux pour les acheteurs », affirme Gilliland, « Plus que ce qu’il était après la crise du logement. Elles semblent diminuer les contraintes, et les banques locales prêtent davantage aux constructeurs et font plus de prêts à des portefeuilles immobiliers — il y a donc un meilleur environnement qu’il y a dix ans. »

Source : (Marvin Meyer/Unsplash) 19. Investir dans l’immobilier pourrait vous aider à payer la maison de vos rêves.

Si vous n’êtes pas en mesure de vous permettre la maison exacte que vous voulez, vous pourriez envisager d’acheter quelque chose de plus abordable et de vivre en elle pendant quelques années pour construire un peu d’équité. Après cela, vous pouvez commencer à investir dans certains biens locatifs, en construisant votre portefeuille et votre valeur nette (et vos comptes bancaires), jusqu’à ce que vous soyez en mesure pour se permettre la maison de vos rêves.

Source de l’image d’en-tête : (Roger Starnes Sr /Unsplash)

Actualité
Show Buttons
Hide Buttons