Comment savoir qu’une personne est bipolaire ?

Difficiles à diagnostiquer, les troubles bipolaires peuvent pourtant faire partie de la vie de n’importe qui. Selon les chiffres, il peut se passer entre 5 à 10 ans avant qu’une personne bipolaire soit diagnostiquée, et ce, malgré des visites périodiques chez un médecin. Il est donc important de connaître les symptômes d’une personne bipolaire pour éviter toute complication.

Les symptômes des troubles bipolaires

A lire en complément : Comment soulager une piqûre de moustique ?

Selon les études, 26 % des troubles bipolaires ne sont pas diagnostiqués par des médecins généralistes, 36 % ne le sont pas par les psychiatres et 45 % pendant un passage à l’hôpital. On peut donc en déduire qu’il est encore difficile de diagnostiquer cette maladie. Pourtant, il y a des signes qui ne trompent pas.

Les manifestations d’un trouble bipolaire se passent en deux étapes : des épisodes maniaques et des épisodes dépressifs.

A découvrir également : Quels sont les avantages des établissements de santé ?

Les épisodes maniaques

L’épisode maniaque dure généralement autour d’une semaine. Selon les médecins, il peut durer jusqu’à 8 semaines pendant lesquelles le patient change complètement de personnalité. Pendant cette période, le patient doit souvent être hospitalisé, voire interné en établissement psychiatrique du fait de son comportement déséquilibré. Voici les symptômes d’un épisode maniaque du trouble bipolaire :

  • Besoin d’augmenter le contact : Cela se traduit souvent par un accroissement des activités sociales (professionnelles comme sexuelles). Le sujet sentira également le besoin de parler, d’échanger. Il passera aussi par une période d’hyperactivité.
  • Des périodes d’achats impulsifs
  • Surestime de soi-même : une sensation de superpuissance
  • Des périodes d’insomnies

Si le patient présente au moins 3 de ces signes annonciateurs, il y a de fortes chances qu’il ait effectivement des troubles bipolaires.

À noter que les épisodes maniaques sont souvent précédés par une grande volonté d’agir (dans le milieu professionnel et personnel), une facilité dans les échanges sociaux et une sensation d’euphorie.

Les épisodes dépressifs

L’épisode dépressif dure plus de 2 semaines et peut s’étendre jusqu’à 6 mois si aucun traitement n’est apporté. Cet épisode se caractérise par les symptômes suivants :

  • Sensation dépressive : L’épisode dépressif se manifeste par une sensation constante de tristesse ou de manque. Le patient n’aura aucune envie de s’adonner à ses activités quotidiennes. Il perdra aussi toute envie d’une vie sociale épanouie.
  • Des problèmes de sommeil : Le patient peut avoir des insomnies ou, au contraire, aura toujours une envie de dormir.
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids ou non : Le patient pourrait perdre du poids ou, au contraire, prendre du poids, et ce, malgré une perte d’appétit.
  • Difficultés de concentration
  • Prise de décision difficile
  • Une baisse de l’estime en soi
  • Une impression de fin : comme s’il ne lui restait plus beaucoup de temps à vivre.

L’épisode dépressif peut aussi s’accompagner d’une envie pressante d’en finir (tendance suicidaire).

Autres symptômes qui peuvent se produire :

Chez des patients plus jeunes, les troubles bipolaires peuvent aussi s’accompagner de délires et d’une sensation de persécution.

D’autres évènements peuvent aussi se produire, mais si plusieurs de ces symptômes sont présents, il y a de fortes raisons de croire qu’il s’agit bien de trouble bipolaire.

Santé
Show Buttons
Hide Buttons