ONG : quelles sont les manières d’apporter son aide ?

Soutenir une ONG est un engagement fort et simple à la fois. Entreprises ou particuliers, tout le monde a la possibilité d’agir. Parmi les causes populaires, on retrouve la protection de l’enfance ou la lutte contre la pauvreté. Mais alors, quelles sont les manières d’apporter son aide à une association ou ONG ?

​Participer financièrement

Les ONG ou associations acceptent les participations financières. Il est ainsi possible d’effectuer un don directement sur le site internet, comme pour Action Contre la Faim. De cette manière, le donateur sauve des vies en aidant à combattre la faim au quotidien et en améliorant le futur de familles dans le besoin. Sachez aussi que faire un chèque peut être une option et vous aurez alors la possibilité de préciser de quelle façon vous souhaitez que l’argent donné soit utilisé. Les dons sans conditions sont également faisables et ce sera donc au conseil d’administration de l’ONG de décider dans quels buts ils seront utilisés.

Lire également : Vitrier : toujours un métier d'avenir

​L’APPORT FINANCIER PERMET DE BÉNÉFICIER D’UNE RÉDUCTION D’IMPÔTS

Il faut aussi savoir que soutenir une association financièrement permet de bénéficier d’une réduction d’impôts. Elle se limite à 20 % du revenu imposable et s’élèvera à 75 % pour les dons de moins de 1 000 euros et à 66 % pour ceux dont le montant est supérieur à 1 000 euros. Pour bénéficier de la réduction, il suffit ensuite de déclarer son don au printemps suivant.

​Devenir bénévole

Autre façon d’apporter son soutien à une association ou une ONG, devenir bénévole. Il faut savoir que le bénévolat peut revêtir plusieurs formes. Il peut être ponctuel ou « à la carte », à l’occasion d’un événement. Il peut aussi s’agir d’une mission à temps plein, comme gérer la communication autour d’une ONG. Dans tous les cas, il s’agit avant tout d’une démarche volontaire et qui doit être réalisée sans contrainte. Le bénévole soutient une association et donne de son temps, sans rien attendre en retour. Avant de s’engager dans le bénévolat, mieux vaut donc choisir une cause qui tient à cœur et dans laquelle la personne s’engagera volontiers.

Lire également : Comprendre l'aromathérapie

​LES AUTRES FORMES D’ENGAGEMENT

D’autres formes d’engagement existent. On pensera notamment au service civique, qui s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans. Ce système permet de s’engager auprès d’une association ou autre, et permet de découvrir divers domaines d’action, à l’exemple de l’intervention d’urgence ou de l’éducation. Autre option, le Volontariat de Solidarité Internationale. Les missions ont une durée comprise entre 12 et 24 mois et sont réalisées dans les pays en voie de développement.

​Faire un don matériel

Enfin, soutenir une ONG rime aussi avec don de matériel. Il pourra s’agir de bureaux et de chaises si vous êtes un chef d’entreprise ou des vêtements que vous ne mettez plus pour les particuliers. Certaines associations ont des locaux leur permettant de stocker ce qu’ils reçoivent, mais vous trouverez aussi des dépôts ou conteneurs relais dans la plupart des communes. Bien sûr, l’idée est de donner du matériel qui n’est pas trop abîmé, afin d’en faire profiter des personnes dans le besoin.

Soutenir une ONG ou une association ne signifie donc pas forcément donner de l’argent. Il existe d’autres possibilités, le tout restant de choisir celle qui correspond le mieux à ses attentes.

Actualité