Duromètre : tout sur cet appareil de mesure de la dureté des matériaux

Le duromètre peut être un appareil de mesure sophistiqué prévu pour l’usage en laboratoire industriel et en essai technique. Il existe également en versions plus ou moins simples que tout un chacun peut utiliser chez lui. C’est le cas des duromètres Shore si vous êtes un utilisateur de skateboard. Mais il y a tant d’autres types de duromètres.

Fonctionnement basique d’un duromètre

A découvrir également : Entreprise : pourquoi utiliser une cantine connectée ?

Un duromètre est un instrument de mesure qui sert à évaluer la dureté superficielle d’un matériau. Un duromètre est basiquement composé d’un pénétrateur doté d’une tête en bille métallique ou en cône de diamant. Le pénétrateur est actionné par un système de charges variables.

Sur ces types de duromètres, c’est l’empreinte laissée par le pénétrateur qui sert à déterminer la dureté de l’échantillon. C’est le système le plus utilisé par les duromètres les plus utilisés dans l’industrie. Par contre, dans le cas des duromètres portables analogiques, c’est la résistance d’un ressort reliée au pénétrateur qui est mesurée. Dans un dernier cas de figure, c’est la profondeur de la pénétration de la tête qui donne la mesure de la dureté du matériau.

Lire également : Quels sont les avantages de la franchise ?

Les principaux types de duromètres sur le marché

Il existe un grand nombre de matériaux utilisés dans le domaine des industries. Un duromètre peut être utilisé pour mesurer la dureté des caoutchoucs et des élastomères comme c’est le cas des duromètres Shore D. C’est par exemple le type de duromètre utilisé pour mesurer la résistance du caoutchouc des roues du skateboard ou de l’usure des pneus de voiture. Il est également largement utilisé dans le domaine du moulage de silicone.

Ensuite, vous avez les duromètres qui sont conçus pour la mesure de la dureté de matériaux comme les métaux, les porcelaines et les plastiques. Il est à noter que ce n’est pas tellement en fonction du matériau à tester qu’il faut choisir le duromètre adéquat. La charge d’essai de l’appareil et la plage de dureté des matériaux sont les plus déterminants dans votre choix.

Sur quelles bases choisir un duromètre ?

C’est surtout la plage de dureté des matériaux qui déterminent le choix du duromètre. En même temps, le degré de précision recherché est également à prendre en compte. Ce qui ramène souvent à choisir entre 4 grandes catégories de duromètres conçus pour les 4 plus grandes méthodes de mesure de dureté à empreintes.

Le duromètre Brinell

Le pénétrateur de ce type de duromètre est à bille d’acier pouvant être complété par une loupe de mesure. Le duromètre Brinell est prévu être utilisé avec une très grande plage de charge. De même, il convient à toutes les plages de dureté des métaux.

Le duromètre Rockwell

Le duromètre Rockwell est prévu pour mesurer les métaux les plus durs comme l’acier trempé avec son pénétrateur en cône de diamant. Il peut également être polyvalent et utiliser pour mesurer la dureté d’une très grande variété de métaux les plus mous et les plastiques.

Le duromètre Vickers

C’est le duromètre à utiliser pour mesurer la microdureté des matériaux. Ce type d’appareil utilise de petites charges d’essai et une tête en diamant à base carré. C’est le type de duromètre très utilisé en laboratoire.

Le duromètres Knoop

Le duromètre Knoop sert pour la mesure de microdureté également. Contrairement au duromètre Vickers, il dispose d’une tête en diamant sous forme de losange. Il utilise des charges d’essai très légères servant à faire des tests de fissure.

Business
Show Buttons
Hide Buttons