Comment calculer la rentabilité d’une place de parking ?

Dans cet article, vous comprendrez comment calculer la rentabilité de la location dans les parcs de stationnement et les garages.

Je vais également vous donner tous les détails sur une technique très simple pour calculer correctement les performances locatives du parking ou du garage que vous convoitez.

A découvrir également : Est-il nécessaire d'investir dans l'immobilier ?

Voici le résumé de l’article :

  1. Quelle est la rentabilité du stationnement ?
  2. Pourquoi calculer la rentabilité d’un parking ?
  3. Calcul de la rentabilité brute des parcs de stationnement et garages
  4. Calculer la performance locative d’un garage avant d’investir
  5. Calcul de la rentabilité nette d’un parking
  6. Un exemple de rentabilité d’un parking
  7. Calcul de la rentabilité du loyer après charges et taxes pour la location d’un parking
  8. Calculer le rendement locatif après taxes pour les parkings
  9. La rentabilité de la stationnement après taxes
  10. Pour résumer le loyer de rentabilité dans les parkings

Quelle est la rentabilité du stationnement ?

La rentabilité, pour moi, est une rémunération en échange de votre temps ou de votre argent . Selon la source d’où elle provient, la rentabilité prend des noms différents :

A voir aussi : Comment remplir le formulaire de l'Éco-prêt à taux zéro ?

  • Pour le travail, vous changez votre temps pour un salaire. On parle de salaire horaire.
  • Pour la capitale, vous obtenez des intérêts. Si vous mettez des euros à la banque, il est normal d’être payé et vous obtenez des intérêts.
  • Pour un investissement immobilier, vous recevrez des loyers, c’est ce qu’on appelle la performance immobilière ou la rentabilité du loyer.

En bref, le rendement ou le rendement d’un investissement ou d’un investissement est le rapport entre l’argent investi et le revenu généré par l’investissement.

Par exemple, j’achète une batterie de parkings 30 000€ et m’apporte 6 000€ par an. Il rentabilité des parkings à louer est alors de 6 000 €/€30 000 * 100 = 20%.

Rendement du loyer = revenu locatif annuel/montant investi

Pour bien investir dans l’immobilier, vous devez connaître ces mathématiques de base. Si vous avez la possibilité d’acheter le parking pour 30 000€ et de placer le même montant dans une brochure A, dont le taux 2012 était de 2,25%, lequel choisissez-vous ?

Comme moi, vous choisissez d’investir dans un parking parce que la performance de location est bien meilleure. Regardons cela en détail.

rendement ou la rentabilité est un pourcentage pour comparer divers investissements les uns avec les autres Le , et de savoir lequel d’entre eux gagne le plus d’argent. Pour ce faire, le calcul prend en compte le revenu locatif (loyer) et le montant de l’investissement qui leur a permis d’être générés.

En fait, la rentabilité de la location d’une boîte de garage est souvent meilleure que celle d’un appartement. Les parkings sont parmi les investissements immobiliers les plus rentables.

Pourquoi calculer la rentabilité d’un parking ?

Pour moi, il est utilisé pour évaluer la qualité d’un parking ou d’un garage pour le passé et pour l’avenir. Dans le passé, si vous avez investi, par exemple, dans une brochure A, dans de nombreux parkings et dans un appartement, en calculant la rentabilité du loyer, vous pouvez savoir lequel de ces investissements vous rapporte le plus d’argent. Voici la réponse à la question : investir dans un parking, est-ce rentable ?

Pour l’avenir, il vaut la peine de calculer la rentabilité d’un parking pour choisir où investir votre argent. Un point intéressant est apparu dans Challenge : c’est la rentabilité de la location de parkings et garages achetés en Ile de France pour 2011. Challenge évalue ou calcule la rentabilité de parkings dans près de 7,85%. Au cours de la même période, la rentabilité locative moyenne des appartements est estimée à 3,2%, soit près de 2,5 fois inférieure à celle des parkings. Les parkings et les garages sont un emplacement très rentable.

Pour comprendre la rentabilité, nous prendrons l’exemple de la brochure A. Le taux de la brochure en 2012 est de 2,25 % (0,75 % en 2018). Il s’agit d’une brochure qui a une limite de 15 300€. Nous allons maintenant calculer l’intérêt que vous auriez gagné si vous aviez placé 100€ dans votre brochure A. Vous gagnerez 2,25€ par an. Si vous multipliez la somme par 10 et investissez 1000 euros, vous gagnerez 22,5€ pour un an.

Si nous prenons l’exemple de Challenge, si vous avez investi 1000€ dans les parkings à 7,85%, vous auriez gagné 78,5€, soit 3 fois plus que la brochure A. Pourquoi ne ferez-vous jamais fortune avec la brochure A ? Parce que la brochure A est une brochure réglementée par l’État et son taux d’intérêt est proche du taux d’inflation.

Calcul de la rentabilité brute des parkings et garages

Quelle est la rémunération de mon argent ? La rémunération est le loyer. Les locations sont utilisées pour payer l’investissement que vous avez fait en achetant un grand nombre de parkings, par exemple.

La rentabilité d’un parking est calculée comme suit : loyers annuels divisés par les investissements. Prenons un exemple.

Si vous avez acheté un grand nombre de parkings pour 120 000€ et vous pouvez les louer 1.000€ par mois, soit 12.000€ par an. Le rendement brut de la location de parking est calculé comme suit : 12 000 €/120 000€ = 10% de rendement brut annuel.

rendement brut est le taux que les agents immobiliers vous donneront Le lorsqu’ils vont dans les parkings, les garages ou les appartements. C’est une première, il est vrai qu’un rendement brut du loyer de 20% sera toujours mieux qu’un rentabilité du loyer de 15%.

Malheureusement, ce taux n’est pas fiable car il ne prend en compte que les encaissements en espèces (locations). Mais tu vas devoir payer pour l’entretien de la boîte, l’électricité, le fiduciaire…

Seuls ces frais bruts ne tiennent pas compte des frais encourus pour le débit ou la location d’un parking ou d’un garage. C’ est comme si vous imaginiez une entreprise qui n’aurait pas de salaire à payer, pas de loyer, pas de prêt, pas de publicité. 100% de son chiffre d’affaires serait 100% profit.

Le calcul du rendement net des frais de stationnement est beaucoup plus fiable que le rendement brut pour évaluer un investissement. Pourquoi ? Parce que la rentabilité nette tient compte du niveau des charges, des frais que vous devrez payer sur votre parking. Un niveau trop élevé des charges peut gâcher de bonnes performances de stationnement locatives en la réduisant à la La moitié. C’est le critère qui devrait être pris en compte lors du choix de votre investissement locatif dans un garage.

Calculer la performance locative d’un garage avant d’investir

Investir dans un parking ou un garage, c’est comme démarrer une entreprise. Vous avez du capital, vous allez créer un chiffre d’affaires avec des loyers. Vous allez devoir payer des frais, et éventuellement faire un profit.

Pour calculer le bénéfice de l’investissement locatif d’un garage, vous ajouterez toutes les recettes de trésorerie (locations) et soustrayez les sorties d’argent (dépenses). La différence sera ce que vous gagnerez.

L’ avantage de votre futur parking est calculé comme suit : loyers annuels — dépenses (entretien de la porte d’entrée, électricité, taxe foncière, frais de gestion du syndic de copropriété, changement de l’écluse…).

Pour calculer la rentabilité nette de la location d’un parking , formule est la suivante : avantages/coût d’achat de stationnement

Calcul de la rentabilité nette d’un parking

Pour clarifier le taux de rendement brut, le rendement net du loyer a été inventé, c’est-à-dire les loyers moins les dépenses divisées par le montant de l’investissement. En fait, avoir un parking génère des coûts : par exemple, vous paierez les taxes foncières, les frais d’entretien et de nettoyage, les frais de copropriété, les frais de fiducie…

Nous allons maintenant calculer le revenu net de location d’un grand nombre de parkings achetés 20 000€, ce qui apporte 2 000€ de loyer par an et qui vous coûte 100€ de frais de fiducie par an et 300€ de taxe immobilière.

Tout d’abord la rentabilité brute du loyer. La rentabilité brute du stationnement est calculée comme suit : loyers divisés par le montant d’achat 2000€/20000€ = 10%.

Allons-y. calculer les avantages que nous avons tirés de ces parkings cette année. Le bénéfice net est calculé comme suit : le montant des loyers moins coûts 2000€ — 100€ — 300€ = 1600€ bénéfice net.

Le rendement net de la location de stationnement est calculé comme suit : Revenu/investissement net = 1600€/20000€ = 8%

La rentabilité nette ou la performance locative d’un parking est le critère le plus important pour décider d’investir ou non. L’achat d’un parking à louer devrait apporter de l’argent. Plus vous obtenez d’argent sur le parking, meilleure est la rentabilité du parking !

Depuis un certain temps, plusieurs entreprises proposent de louer des parkings à l’heure ou à la journée. La performance de stationnement est ensuite dopée. Il peut être multiplié par deux.

Un exemple de rentabilité d’un

Stationnement Je vous suggère l’exemple suivant : vous achetez un parking dans un sous-sol pour 10.000€. Vous louez votre parking 60€ par mois. Les frais d’entretien et de confiance sont de 40€ et la taxe foncière est de 80€. Quelle est la rentabilité de la location du parking ?

Revenu locatif : 60€ x 12 = 720€

Parking brut aller-retour : 720€/10 000€ x 100 = 7,2%

Charges annuelles : 40€ 80€ = 120€

Bénéfice : 720€ — 120€ = 600€

Rendement locatif net du parking : 600€/10 000€ x 100 = 6%

C’ est simple que bonjour, mais vous devez absolument calculer le taux de rendement net de votre parking. Cela vous permet d’évaluer la pertinence de votre investissement locatif dans un parking . Le rendement net de la location d’un garage ou d’un parking est le deuxième critère que je prends en compte dans mes décisions d’investissement. Le premier critère est évidemment bon emplacement, parce que l’achat d’un parking vide ne donnera pas de retour.

Les frais de fiducie, l’impôt foncier et d’autres frais réduiront vos bénéfices et vous n’avez d’autre choix que de les payer. Un espace de stationnement n’est pas cher, mais avec une taxe foncière élevée et des charges mensuelles lourdes, cela peut être un mauvais coup. C’est donc à vous de calculer la rentabilité de la location de votre garage ou parking pour éviter les mauvais investissements !

Une fois la rentabilité nette du parking calculée, vous pouvez calculer les taxes à payer sur le loyer. Connaître les impôts est la prochaine étape dans le calcul de la rentabilité nette après charges et impôts.

Calcul de la rentabilité du loyer après charges et taxes pour la location d’un parking

Une fois que vous calculez votre bénéfice net, vous paierez des impôts sur celui-ci. Nous calculerons la rentabilité du loyer après charges et taxes, en d’autres termes, qui resteront sur votre compte bancaire à la fin de l’année. C’est aussi ce qu’on appelle le rendement locatif net.

Les impôts, bien sûr, réduisent vos profits. Il existe deux types d’impôts : l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. La formule du rendement net est le loyer moins les dépenses moins les impôts divisés par le montant de l’investissement.

Revenu net sur loyer = (loyer — charges — impôts) /montant investi

Voyons maintenant de plus près l’impôt sur le revenu. C’est exactement le même que pour votre salaire, sauf qu’au lieu d’être imposé sur votre salaire, vous serez imposé sur votre revenu qui tombe dans la catégorie de revenu de la propriété.

Il existe deux méthodes de calcul pour calculer le montant imposable. Le micro-régime foncier permet une réduction tarifaire 30% à plat. C’est-à-dire que si vous avez reçu 1 000€ de location, vous pouvez déduire 300€ de ces locations pour calculer votre taxe. Vous calculerez votre taxe à 700€ au lieu des 1000€ que vous obtiendrez réellement.

L’ autre façon de calculer votre impôt est appelé le plan réel. Vous allez déduire tous les frais que vous avez payés au cours de l’année. Il vaut la peine de choisir le régime actuel au cas où les frais dépassent 30% des locations. Dans le cas où les charges ne dépassent pas 30%, il vaut la peine d’être sur micro terre. Le taux d’imposition est fixé par tranche de revenu et varie donc de 0 % à plus de 40 % des impôts.

Les frais sociaux sont la deuxième source de taxes que vous paierez pour les loyers de votre garage. Ils seront déduits de votre revenu de travail, ainsi que de votre revenu. Ils sont utilisés pour payer la RSA, la sécurité sociale et d’autres services fournis par l’État. Le taux a récemment augmenté depuis que la nouvelle loi de finances l’a porté à 15,5 % pour 2012 (puis 17,2 % en 2018). Ce qui signifie que si vous avez 1000€ sur une base imposable, vous paierez 172€ de déductions sociales.

Tu es toujours avec moi ? C’est bientôt fini !

La rentabilité brute d’un parking est calculée en tenant compte uniquement des recettes de trésorerie . La rentabilité nette de la location d’un parking est basée sur le revenu réel avant le paiement des impôts : les dépenses sont déduites du revenu. Nous verrons comment calculer ce qui restera dans votre poche après avoir payé vos frais et taxes. Voici un moyen simple de simuler vos projets d’investissement locatif.

Calculer le rendement locatif après taxes pour les parkings

L’ anglais utilise une expression sur les impôts : rien n’est certain que la mort et les impôts. Traduction, il n’y a que deux choses sûres dans la vie : la mort et les impôts. Alors attendez de payer des impôts jusqu’à ce qu’il meure.

Presque tous les revenus sont imposables. Lerevenu de votre garage, de votre box ou de votre espace de stationnement est un revenu de propriété  : ils sont assujettis à l’impôt sur le revenu sur la même base que votre salaire. L’impôt sur le revenu fonctionne par tranche : plus le revenu est bas, plus l’impôt est faible. Il s’agit d’un impôt proportionnel.

Vous allez donc payer de l’impôt sur tous les loyers que vous recevez de votre loyer de stationnement. L’État prélèvera également le revenu de la terre par des prélèvements sociaux. Les cotisations sociales sont utilisées pour combler les lacunes des systèmes sociaux. En fait, les RSA, CSG et CRDS sont prélevés sur votre masse salariale, mais aussi sur votre revenu de garage. En juillet 2018, le taux de prélèvement a été fixé à 17,2 %.

Bref, la rentabilité de la location de votre parking ou garage est affectée par deux impôts : l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.

La rentabilité du stationnement après impôts

Nous calculerons la rentabilité nette, également connue sous le nom de rentabilité après charges et taxes pour la location d’un parking.

J’ achète un parking pour €12.000. Les locations m’apportent 1200€ par an. Je ne paie pas d’entretien ou d’électricité, mais la taxe foncière est de 120€. Mon article de l’impôt sur le revenu est de 14 p. 100. Les cotisations sociales sont de 17,2 %. Nous calculerons ensemble la rentabilité ou la rentabilité brute, nette et nette après impôt pour la location de ce parking.

Rendement brut du stationnement : location/investissement : 1.200/ 12.000 = 10% Rendement net du loyer de stationnement : loyers — Dépenses et investissements : 1.200 — 120/ 12.000 = 9% Rendement net du stationnement : loyers — charges — taxe/investissement :

1 200 — 120 — (1 200 – 120 x 17,2 %) — (1 200- 120 x 14 %) /12 000 = 1 080 — 185,7 — 151,2/12.000 = 6,2 %

Vous avez vu que nous avons déduit l’impôt foncier du stationnement pour calculer l’impôt sur le revenu et les impôts sociaux. Ceci est possible grâce au régime actuel des parkings et des garages expliqué dans un autre article.

Maintenant, vous savez comment calculer la rentabilité nette après les impôts pour la location d’un garage. La rentabilité brute des agents immobiliers est trompeuse parce qu’elle ne tient pas compte des charges et des impôts. Cela vous donne un effet de levier supplémentaire pour argumenter une baisse des prix. Les frais d’entretien et de réparation, l’impôt foncier, l’impôt sur le revenu et les impôts sociaux sont des débouchés d’argent dont vous devez tenir compte lors du choix de votre investissement. Pour en savoir plus sur la fiscalité des garages, des boîtes ou des places de stationnement, consultez mon livre Réussite Parking Rental.

Pour résumer la rentabilité de la location de parking

Il y a trois tarifs à connaître :

  • Rendement locatif brut. Seules les locations sont prises en compte. C’est le taux que les agents immobiliers vont vous donner.
  • la

  • chose la plus intéressante pour moi est la rentabilité nette du stationnement : c’est-à-dire ce qui va générer votre stationnement comme argent et ce qu’il vous coûtera. Louer moins de charges.
  • puis vient la rentabilité nette qui tient compte de vos impôts, et chaque situation est personnelle. C’est à vous de calculer ce qu’il vous en coûtera d’acheter et de louer ces garages.

Nous ne devons pas non plus oublier qu’une partie de la performance peut provenir de la valeur ajoutée lors de la revente du parking ou du garage.

Enfin, je voudrais juste vous rappeler que le taux de rendement pour 2012 pour les parkings était de près de 8%, environ 2,5 fois plus que les appartements et 3 fois plus que la brochure A. Investir de l’argent dans les parkings est vraiment une chose très rentable.

Voici d’autres articles pour approfondir le sujet

Comment faire un investissement locatif sans contribution ? Acheter des garages et des boîtes à investir, le guideAchat parking à investir : ce que vous devez savoir Devrait ABSOLUMENT créer un SCI pour un investissement locatif ? Location ou contrat de location de Garage et Parking : MODÈLE À TéléchargerAcheter parking à louer : pesofiscal

Immobilier
Show Buttons
Hide Buttons