Comment devenir conseiller en banque ?

Vous êtes-vous déjà demandé quelle formation avait eu votre conseiller financier ?

Après tout, c’est ce dernier qui a pour tâche de vous conseiller sur vos économies et a pour mandat d’optimiser votre portefeuille de placements. Leur rôle dans la vie de vos clients est très important et le processus menant à l’obtention de votre poste est souvent inconnu.

A lire aussi : Comment apprendre à négocier ?

Pour aider les clients à prendre chaque jour des décisions logiques, intelligentes et réfléchies en matière d’investissement, d’épargne et de sécurité financière, ces spécialistes financiers sont des partenaires de qualité, ainsi qu’un planificateur financier.

En fait, un conseiller financier et un planificateur financier n’ont pas le même rôle et leur formation n’est pas la même.

A lire aussi : 3 conseils utiles pour travailler à domicile en tant que pigiste

Afin de comprendre comment il est possible de devenir un conseiller financier en 2020-2021, voici tout ce que vous devez savoir sur cette profession.

Le rôle et le titre du conseiller financier au Québec

Un conseiller financier est une personne qui travaille normalement pour une institution financière (tiroir, banques, etc.) et dont le titre peut varier.

Son mandat est de fournir des conseils en matière d’investissement aux clients et d’aider les gens à mettre en œuvre des stratégies pour atteindre leurs objectifs financiers.

Il peut également être soumis sous d’autres titres. Par exemple, vous pouvez être présenté sous le titre :

  • « conseiller en investissement » ,
  • « Spécialiste de placement » ou
  • «  Conseiller à la sécurité financière  ».

Il existe certaines différences entre les niveaux de formation, les tâches et les rôles pour chacune de ces valeurs, mais les lignes principales sont les mêmes : elles devraient vous aider à prendre des décisions d’investissement éclairées .

Le conseiller financier Traditionnel ne peut vous obliger à prendre des fonds communs de placement et vous dirigera vers un conseiller en placement si vous voulez choisir d’autres produits. Cependant, un conseiller en placement vend habituellement aussi :

  • actions ,
  • obligations ,
  • CPG ,
  • options ,
  • etc.

Vous devriez également conseiller vos clients sur les responsabilités et vous conseiller sur les produits financiers qui vous permettent de payer le moins d’intérêt et de répondre plus efficacement à leurs besoins.

Par conséquent, en bref, leur rôle est de fournir des conseils en matière de crédit, d’épargne et de placement.

Contrairement au planificateur financier, il ne peut pas agir dans d’autres domaines et ne peut pas travailler seul, car son rôle est principalement de vendre des produits financiers. Étant l’un des professionnels que vous verrez le plus souvent dans votre vie, il est de en quelque sorte votre porte d’entrée vers une banque , et c’est lui qui vous dirigera vers les bons spécialistes si jamais vous avez des besoins particuliers.

Si vous voulez prendre une deuxième hypothèque ou si vous voulez des renseignements sur l’assurance-vie, vous trouverez rapidement des professionnels qualifiés pour vous aider.

Les compétences et les compétences d’un conseiller financier

Un conseiller doit posséder certaines compétences pour s’acquitter correctement de ses fonctions.

Entre autres choses, cinq compétences ont été identifiées :

  1. Vous devez maintenir et maintenir de bonnes relations avec la clientèle et comprendre le profil et les objectifs financiers de chacun de vos clients.
  2. Elle devrait fournir des conseils financiers objectifs, impartiaux et de qualité aux clients et développer des solutions de crédit et d’investissement.
  3. Vous devez fournir des informations à tous les clients sur la performance de leurs actifs et être en mesure de synthétiser les performances du marché.
  4. Vous devez être un acteur cible et professionnel qui aide les clients à prendre de bonnes décisions en matière d’allocation d’actifs.
  5. Vous devez effectuer des prospections, au nom de l’institution pour laquelle vous travaillez, pour contacter des clients potentiels afin de leur vendre des produits d’investissement.

Vous devriez également avoir diverses compétences et qualités professionnelles afin de conseiller Eh bien, vos clients.

Puisqu’ elle joue un rôle clé dans la vie financière de ses clients, ce sont les qualités qu’il recherchait :

  • Soyez attentif à vos clients
  • Faire preuve d’ouverture et d’empathie
  • Avoir un excellent sens de l’organisation
  • Pour avoir une bonne facilité de communication
  • Avoir des méthodes de travail rigoureuses et méthodiques
  • Avoir un esprit critique, analytique et bon jugement

Non Il y a un doute que tous les clients, quand il s’agit de leurs finances, ne recherchent que les meilleurs professionnels du marché. C’est pourquoi il est si important que ces spécialistes financiers soient proactifs, restent avec leurs clients et ciblent toujours des produits financiers qui répondent à vos besoins.

Formation menant à la profession de conseiller financier (AMF/OCRCVM)

Contrairement à la formation pour devenir planificateur financier, la formation pour devenir un conseiller financier n’est pas si linéaire. En effet, étant donné que le rôle d’un conseiller varie d’une institution à l’autre et que la portée de celle-ci peut varier en fonction de ses compétences, l’Autorité des marchés financiers octroie des licences pour différents types de connaissances.

Pour que cela soit simple, un conseiller financier désireux de conseiller en matière d’investissement auprès du public doit être titulaire d’une licence pour exercice dans le champ des valeurs .

Voici l’approche générale que vous devriez adopter si vous voulez être en mesure d’exercer votre profession professionnellement.

Ce que vous devez comprendre, c’est qu’il n’y a pas de formation qui mène directement à cette profession. D’un conseiller à l’autre, ce dernier peut avoir des certifications et des compétences différentes reconnues par l’Autorité des Marchés financiers.

Par exemple, un conseiller financier agit sur les valeurs mobilières (investissement), mais ce secteur est divisé en cinq sous-secteurs par l’AMF, chacun nécessitant une certification spécifique.

Enparticulier, nous pensons à  :

  1. Intermédiation de l’investissement et pratiques restreintes
  2. Marchés usés
  3. Épargne collective
  4. Gestion de portefeuille
  5. Plans de bourses

Pour obtenir une licence dans chacune de ces spécialités, une personne doit avoir déjà suivi une formation reconnu par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM). Les institutions financières et les employeurs doivent avoir des normes minimales de formation et exiger que l’employé futur ou actuel soit autorisé par le ministère des Affaires étrangères à vendre et à conseiller des produits d’investissement .

Une personne qui souhaite devenir planificateur financier doit suivre les 4 étapes suivantes :

  1. Identifier les cours sur les services financiers privés reconnus et exigés par l’OCRCVM pour chaque sous-secteur
  2. Prendre des leçons privées identifiées
  3. Demander un permis auprès de l’AMF après avoir terminé les cours
  4. L’ employeur inscrira un nouveau conseiller dans la base de données du Registre national (NRD)

Comme vous pouvez le voir, le processus de formation n’est pas facile et vous devez consulter l’AMF et l’OCRCVM avant de suivre un cours. Il est également possible de devenir un employé d’un institution financière, puis demander des conseils sur les cours à suivre pour devenir un conseiller financier.

4 étapes pour devenir conseiller en sécurité financière

Comme nous l’avons expliqué, un conseiller financier peut posséder d’autres qualifications professionnelles, selon sa formation et sa spécialisation. Un titre professionnel que la plupart des professionnels du milieu des services financiers doivent posséder est le titre de conseiller en sécurité financière.

Le titre de conseiller en sécurité financière vous permet de vendre des produits d’assurance-vie tels que l’assurance-vie, l’assurance maladie critique, l’assurance invalidité, etc., mais aussi des placements par le biais de fonds distincts.

Pour devenir conseiller en sécurité financière, vous devez suivre plusieurs étapes, puisque la profession est supervisée et réglementée par l’Autorité des Marchés financiers du Québec.

Alors ici sont les quatre étapes à suivre pour devenir conseiller en sécurité financière :

ÉTAPE 1 : COMPLÉTER UN PROGRAMME DE QUALIFICATION EN ASSURANCE PERSONNE (PQAP). Vous devez vous inscrire à une université privée ou à un organisme d’enseignement qui offre un cours d’environ 3-4 mois et qui vous enseigne toutes les connaissances sur l’assurance-vie au Québec. Par conséquent, vous devez réussir les examens PQAP et les cours de base reconnus par l’Autorité des Marchés financiers pour accéder à la deuxième étape, les examens finaux de l’AMF.

ÉTAPE 2 : RÉUSSIR LES EXAMENS FINALS DE L’AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (AMF). Après avoir terminé la formation obligatoire (PQAP), vous devrez vous inscrire aux examens de l’Autorité des marchés financiers. Pour ce faire, vous devrez utiliser leurs services en ligne, remplir une demande d’examen, puis sélectionner les dates de vos 4 examens. En fait, Il y a quatre examens à effectuer pour obtenir le titre de conseiller en sécurité financière : un examen éthique, une assurance-vie, une autre maladie grave et, enfin, un examen des fonds réservés. Une fois les examens terminés, vous recevrez vos notes via Secure Click Secure Messaging. Vous devez obtenir au moins 60 % pour chaque examen pour réussir. Une fois que vous aurez passé vos examens, vous pourrez passer à l’étape suivante et terminer votre période d’essai.

ÉTAPE 3 : RÉUSSIR LA PÉRIODE D’ESSAI DE 12 SEMAINES. Après avoir terminé les examens, vous devrez être embauché par un assureur, un courtier ou une institution financière et effectuer un « stage », c’est-à-dire une période d’essai de 12 semaines avec un minimum de 28 heures de travail par semaine. Cette période de stage permet au futur conseiller de se familiariser avec toutes les procédures et réalités de sa nouvelle profession, sous la supervision d’un superviseur de stages. Après avoir terminé la période d’essai de 3 mois, vous pourrez passer à l’étape finale.

ÉTAPE 4 : DEMANDER UN CERTIFICAT Une fois votre période d’essai terminée, vous communiquerez avec les bailleurs de fonds de l’Autorité des Marchés pour les informer que votre stage est terminé et que vous êtes prêt à présenter une demande de certificat d’assurance vie et maladie. Ce certificat vous permettra enfin de porter le nom de conseiller en sécurité financière et d’opérer sans l’aide d’un superviseur de stage. Une fois que vous avez obtenu ce certificat, vous êtes finalement devenu conseiller !

3 étapes pour devenir un représentant de l’épargne collective

Voici les étapes à suivre pour devenir conseiller en sécurité financière afin de fournir une assurance maladie et des fonds distincts. Mais la plupart des conseillers financiers ont également le titre de représentant Groupe d’épargne, qui leur permet de vendre des fonds communs de placement et d’autres produits de placement au Québec. Ce diplôme n’est pas soumis à un programme d’études de l’Autorité des marchés financiers, mais à l’Institut IFSE.

Voici les 3 étapes à suivre pour devenir un représentant collectif de l’épargne et vendre des fonds d’investissement :

ÉTAPE 1 : COMPLÉTER LA FORMATION PRÉPARATOIRE OBLIGATOIRE. IFSE vous oblige à suivre une formation préparatoire obligatoire avant de terminer votre examen. Cette formation est souvent dispensée au niveau universitaire avec une formation en assurance-vie. Cependant, il est également donné au niveau institutionnel en mode accéléré en quelques semaines, parfois même une semaine. Cette formation vous permet de passer à travers l’ensemble du manuel qui sera à l’examen afin d’obtenir le titre de représentant. Une fois que votre formation et vos examens préparatoires passé, vous pouvez aller à la deuxième étape et passer l’examen IFSE.

ÉTAPE 2 : RÉUSSIR L’EXAMEN FINAL DE L’IFSE. Après avoir terminé votre formation préparatoire, vous vous inscrivez à l’examen IFSE final, qui consiste en un seul examen de 100 questions sur les livres fermés pendant 3 heures, c’est-à-dire que vous avez seulement le droit à votre calculatrice et à un crayon. Le seuil de réussite est de 60 %, soit 60 questions sur 100. Si vous réussissez l’examen final, vous pouvez passer à l’étape suivante et commencer à travailler avec une entreprise ou une entreprise qui vend des fonds communs de placement.

ÉTAPE 3 : TROUVEZ UN EMPLOI ET COMMENCEZ VOTRE CARRIÈRE. Pour commencer votre profession en tant que représentant d’épargne collective, vous devez être associé à une société de services financiers ou à une société qui vend des fonds communs de placement. Contrairement à un conseiller en sécurité financière, vous n’avez pas de stage à faire. Dès que votre examen final est réussi, vous avez le désignation de représentant d’épargne collective et peut vendre des fonds communs de placement par vous-même.

Conseiller en sécurité financière Représentant de l’épargne collective = Conseiller financier

Pourquoi on entend souvent parler du terme « conseiller financier » et, plus rarement, conseiller en sécurité financière et représentant de l’épargne collective ? En fait, il s’agit souvent de simplifier le vocabulaire pour les clients. Afin de ne pas mélanger les gens, certaines sociétés, assureurs et institutions financières donneront le titre de conseiller financier à certains de leurs employés qui sont formés en assurance-vie ou en fonds communs de placement.

En bref, souvent une personne qui détient le titre de conseiller en sécurité financière le titre de représentant d’épargne collective sera appelée conseiller financier. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Si vous voulez savoir si le conseiller en face de vous peut vous offrir le plus grand quantité de produits d’assurance et d’investissement, demandez-leur si vous avez les deux valeurs dont nous parlons.

Peu importe ce que ces professionnels appellent eux-mêmes, il existe de nombreuses possibilités d’emploi et plusieurs types d’employeurs peuvent utiliser leurs services.

Comment fonctionne la rémunération et quel est le salaire d’un conseiller financier ?

Il peut être payé de trois façons  :

  1. Un salaire basé sur un taux horaire fourni par l’employeur
  2. Frais et commissions à la charge du client
  3. Une combinaison des deux

En effet, comme il fonctionne la plupart du temps pour une institution financière, l’institution financière doit conseiller les clients de la banque. Souvent, vous avez déjà une clientèle bien établie fournie par la banque. Le plus souvent, ces spécialistes des finances ont une méthode de rémunération mixte qui combine un salaire annuel fixe (ou taux horaire) et augmente avec diverses commissions perçues sur les produits d’investissement qu’ils vendent.

Les clients qui viennent à la succursale pour obtenir des conseils n’ont généralement pas besoin de payer de l’argent . C’est ainsi que les banques attirent un grand nombre de clients et pourquoi les conseillers ont un salaire de base.

S’ il vous plaît noter que sur chaque vente effectuée par l’un de ses employés, la banque conserve une grande partie des coûts à la charge du client et une commission est payée à son spécialiste.

Le salaire moyen d’un conseiller financier, sans commission, est de 35 000$ à 50 000$ .

Beaucoup seront surpris par ce chiffre plutôt bas, mais ils n’ont pas compris que IT NE COMPREND PAS les commissions.

Par conséquent, une fois les commissions payées, le salaire peut facilement atteindre 60 000 à 70 000$ par an en fonction de votre réseau client, produits qui ont vendu et leurs performances. Par conséquent, le salaire de base peut sembler faible, mais lorsqu’il est combiné avec des commissions, il peut rapidement devenir intéressant.

Quels sont les employeurs potentiels et les perspectives d’emploi d’un conseiller financier ?

Les principaux employeurs potentiels sont, bien entendu, les institutions financières, qu’il s’agisse de coopératives de crédit ou de banques.

Un conseiller financier spécialisé en placement pourrait également travailler pour une société de courtage.

En 2017, les perspectives d’emploi étaient déjà bonnes pour cette profession, et plusieurs centres de formation affirment que 80 à 90 % de leurs étudiants trouvent un emploi dans le secteur financier une fois leur formation terminée.

Par conséquent, les chances de trouver un emploi peuvent être considérées comme élevées.

Voici une vidéo de l’Industrial Alliance qui présente le avantages et raisons qui peuvent amener les conseillers à choisir cet employeur pour exercer leur profession.

Devenez conseiller financier chez Industrial Alliance

Liste des directeurs de l’alliance Industrial Agency par région qui sont disponibles pour répondre à vos questions

Laval et Montréal : M. Yves Aubin

https://www.linkedin.com/in/yves-aubin-383a9130/

Région du Saguenay Lac-St-Jean : Bracelet M. Francois

https://www.linkedin.com/in/francois-brassard-614b4a128/

Granby :

https://ia.ca/fr/fiche-conseiller/conseiller/joel-gagnon

3 types d’employeurs qui peuvent offrir des conseillers financiers

Au Québec, le monde des services financiers est divisé en plusieurs sous-catégories, et peut rapidement devenir un peu de mélange. Ce que vous devez comprendre, c’est qu’il y a 3 types d’employeurs qui peuvent utiliser les services d’un conseiller financier, à savoir :

  • Institutions financières (RBC, Desjardins, BMO…)
  • Compagnies d’assurance captives (AI, SSQ,…)
  • Courtiers en services financiers/Cabinet

Les institutions financières offriront des emplois rémunérés à certains conseillers, ce qui signifie qu’ils ne travailleront pas à commission et auront des heures de travail stables dans une banque, comme RBC, Banque Nationale, Desjardins, BMO et plus encore.

Les compagnies d’assurance dites « captives » embaucheront des conseillers en sécurité financière qui n’ont pas nécessairement la désignation de représentant, car elles n’offriront que des produits d’assurance-vie et des fonds réservés. Conseillers travaillant pour Industrielle Alliance, SSQ Les assurances et les autres assureurs auront souvent le statut de pigistes et travailleront à la commission. Cependant, s’ils veulent changer d’employeur au cours de leur vie, ils perdront leur clientèle.

Enfin, les courtiers et les sociétés de services financiers sont indépendants des assureurs, des institutions financières et des fonds d’investissement. Ils embauchent des professionnels qui détiennent les deux diplômes : conseiller en sécurité financière et représentant de l’épargne collective. Ils travailleront sur une commission dotée d’un statut autonome et construiront une clientèle qui leur appartient. Un conseiller sera en mesure de changer d’entreprise ou de courtier tout au long de votre vie et conservera votre clientèle.

Comme vous pouvez le voir, les possibilités d’emploi sont nombreuses et variées. Il suffit de regarder quel genre d’employeur vous convient.

Devenez agent d’assurance dommages au Québec en 2020-2021 (4 étapes)

Le monde de l’assurance dommages vous intéresse demandez quelle formation ou quel programme devez-vous suivre pour devenir agent d’assurance dommages au Québec ? C’est l’Authorité des Marchés financiers qui gère et délivre des permis de travail dans le domaine de l’assurance des biens et accidents au Québec.

En 2021, si vous voulez devenir agent, vous devrez suivre 4 étapes pour obtenir enfin votre diplôme professionnel. Ici, ils sont :

ÉTAPE 1 : AVOIR SUFFISAMMENT D’ENTRAÎNEMENT MINIMUM. Pour accéder aux examens AMF et obtenir la désignation d’agent, vous devez avoir une formation minimale obligatoire, comme l’exige l’AMF. Il peut s’agir d’un DEC, AEC, BACC, ESD avec 3 ans d’expérience de travail, etc. Jetez un coup d’œil à notre lien pour trouver toutes les équivalences minimales requises en matière de formation. Une fois cette formation reconnue et complétée, vous pourrez passer à l’étape suivante.

ÉTAPE 2 : RÉUSSIR LES EXAMENS FIN DE L’AMF. Pour pouvoir exercer une assurance dommages, vous devez passer 3 examens à l’Autorité des Marchés financiers, l’un pour l’assurance dommages, l’autre sur l’assurance dommages corporels et l’autre sur l’assurance dommages corporels. Le seuil de réussite est fixé à 60 %. Une fois vos 3 examens passés, vous pourrez entrer sur le marché et commencer votre période d’essai.

ÉTAPE 3 : TERMINEZ LA PÉRIODE D’ESSAI DE 12 SEMAINES. Une fois vos examens de l’AMF réussis, vous devrez terminer une période d’essai, ou ce qu’on appelle le stage, auprès d’un assureur, pendant 12 semaines avec un minimum de 28 heures de travail par semaine. A la fin de votre stage, vous pouvez passer à l’étape finale et postuler votre certificat.

ÉTAPE 4 : DEMANDER UN CERTIFICAT Une fois votre stage terminé, vous devrez communiquer avec l’AMF pour demander un certificat de représentant en assurance Dommages. Une fois que vous l’aurez reçu, vous pourrez utiliser officiellement votre diplôme professionnel et opérer sans l’aide d’un superviseur de stage dans la Communauté québécoise de l’assurance immobilière.

Devenir conseiller financier : aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers

Par exemple, ce poste aide les gens à atteindre leurs objectifs de placement et à les conseiller sur les meilleurs produits financiers à choisir afin d’optimiser leurs économies, leurs crédits et leurs placements.

C’ est un rôle clé qui a un impact énorme sur la vie de tous les clients et qui devrait être pris très au sérieux.

C’ est pourquoi il est si important que ce professionnel ait une bonne écoute et qu’il soit capable de faire preuve d’empathie. Vous devrez écouter les problèmes personnels et professionnels de vos clients et faire des recommandations qu’ils n’aiment pas toujours.

Sans Cependant, c’est une profession gratifiante et stimulante, car elle contribue activement à la réalisation des projets de tous ses clients !

Finance
Show Buttons
Hide Buttons